www.faune-iledefrance.org
 Visiteur Anonyme  [J'aimerais participer]
VisionatureVisionature
Accueil
 
Les partenaires
Consulter
  Les observations
    - 
Les 2 derniers jours
    - 
Les 5 derniers jours
    - 
Les 15 derniers jours
     Données et analyses
       - 
Citron 2019
       - 
Grande Tortue 2019
       - 
Vulcain 2018
       - 
Brunette hivernale 18-19
       - 
Grenouille agile 2019
       - 
Grenouille rousse 2019
       - 
Rainette verte 2019
       - 
Salamandre tachetée 2019
       - 
Triton palmé 2019
       - 
Hérisson d'Europe 2019
       - 
Lièvre d'Europe 2019
       - 
Ragondin 2019
       - 
Canard chipeau 2019
       - 
Canard pilet 2019
       - 
Cigogne blanche 2019
       - 
Faucon émerillon 18-19
       - 
Fauvette à tête noire 2019
       - 
Gobemouche gris 2019
       - 
Guifette noire 2019
       - 
Hypolaïs polyglotte 2019
       - 
Martinet noir 2019
       - 
Merle à plastron 2019
       - 
Mésange boréale 18-19
       - 
Moineau friquet 2019
       - 
Pic mar 2019
       - 
Pipit spioncelle 18-19
       - 
Pouillot siffleur 2019
       - 
Pouillot véloce 2019
       - 
Rossignol philomèle 2019
       - 
Rougequeue à front blanc 2019
       - 
Mante religieuse 14-17
 - 
Les galeries
Information
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
Sur votre agenda
  Aide
    - 
Droits d'accès
    - 
Espèces à publication limitée
    - 
Explication des symboles
    - 
les FAQs
  Statistiques d'utilisation
Atlas avifaune
 - 
Atlas
 - 
La faune de votre commune
 - 
Cartes de présence
Utilisation du Site
 - 
Les différents modes de saisie
 - 
Code d'usage
 - 
Prise en main
 - 
Application NaturaList
 - 
Téléchargements
 - 
Où saisir mes observations en dehors de l'île-de-France?
Enquêtes naturalistes et suivis
 - 
Enquête hirondelle (2012-2013)
 - 
Synthèse de l’étude Hirondelle de fenêtre en Ile-de-France de 2013 à 2017
Papillons
 - 
Introduction à la saisie des Hétérocères
 - 
Les Synthèses Rhopalos en Île-de-France
Etudes à partir de Faune-IDF
 - 
Utilisations des données
 - 
Formulaire de demande de synthèse de données Faune IDF
 - 
Projet Observatoire Participatif de la Biodiversité du Plateau de Saclay
 - 
L'afflux de Sizerins de l'hiver 2017-18
 - 
Avifaune du massif de Rambouillet
 - 
Note de Synthèse 2013-2014 sur le Balbuzard pêcheur en région Ile-de-France
 - 
Synthèses des observations ornithologiques dans les Boucles de la Marne
 - 
La météo du printemps 2013 et la reproduction de la Sittelle torchepot
 - 
L’impact de la météorologie du mois de mars 2013
 - 
Pression d’observation et variations du nombre de données sur Faune-IdF
 - 
Synthèse des observations d'oiseaux rares au Bois de Vincennes
Homologation (Oiseaux)
 - 
Un nouveau Comité d’Homologation Régional
 - 
Rapports CHR
 - 
Homologation CHR/CHN
Orthoptères
 - 
À propos de la saisie des orthoptères sur Faune Île-de-France
Les liens

Toutes les nouvelles
page :
|<
<
10
11
12
13
14
15
16
17
18
 
 
Nbre/page :
nbre : 180
 
mercredi 9 novembre 2011
La liste des espèces saisissables s’est enrichie

La liste des espèces saisissables s’est enrichie

Différentes mises-à-jour viennent d’être faites quant à la liste des espèces saisissables dans faune-iledefrance. Evolutions motivées par des remarques et suggestions pertinentes de divers utilisateurs et autres manques constatés.

Ainsi, vous pouvez désormais noter trois sizerins :

  • Sizerin cabaret (Carduelis flammea cabaret) qui, dans notre région, est majoritaire. Statut dans faune-iledefrance : « espèce peu commune ».
  • Sizerin boréal (Carduelis flammea flammea), sous-espèce nominale bien moins fréquente. Statut dans faune-iledefrance : « espèce rare ».
  • Sizerin flammé (Carduelis flammea) sans distinction de sous-espèce. Item à utiliser chaque fois que la sous-espèce n’est pas identifiable (ou pas identifiée). Cas des oiseaux en vol, par exemple. Statut dans faune-iledefrance : « espèce peu commune » à l’instar du cabaret.

Des oies ont été ajoutées. Vous avez maintenant la possibilité de saisir l’Oie cygnoïde et l’Oie des neiges, toutes deux considérées comme échappées de captivité et qui nous a semblé intéressant de dissocier de l’Oie domestique, à saisir dorénavant pour la forme domestique de l’Oie cendrée. Merci aux observateurs concernés de bien vouloir mettre à jour leurs observations d’Oies domestiques si nécessaire.

Pour contrebalancer ces compléments, un retrait : celui de la Pie-grièche grise sous-espèce excubitor (Lanius e. excubitor). Les chances d’observer en Ile-de-France une autre sous-espèce que celle-ci étant anecdotiques, il nous a semblé inutile de compliquer la saisie en divisant ce taxon. Une seule possibilité de saisie dorénavant :

  • Pie-grièche grise (Lanius excubitor), dont le statut a été également réévalué et remonté de « rare » à « très rare ».

Si vous constatez un autre manque, merci de réserver votre saisie et de faire une demande d’ajout à cette adresse : julien.foussard@lpo.fr

 

Le comité Faune IDF

posté par Julien Foussard LPO
 
jeudi 30 juin 2011

Enquête nationale oiseaux marins nicheurs

En 2009, un nouveau recensement national des oiseaux marins nicheurs de France a débuté, sous la coordination du GISOM (Groupement d’Intérêt Scientifique Oiseaux Marins), relayé par d’autres structures au niveau régional et départemental. La collecte des données, programmée sur la période 2009-2011, est assurée par de nombreux observateurs, majoritairement bénévoles mais aussi professionnels, appartenant à diverses associations et autres organismes.

Les dénombrements concernent 28 espèces à reproduction régulière en France et quelques espèces occasionnelles. Les espèces à dénombrer sont majoritairement inféodées au milieu marin et présentes uniquement sur le littoral, mais certaines s’installent également à l’intérieur des terres. C’est par exemple le cas de certains goélands, qui continuent de coloniser les toits des villes ou des sites industriels, jusqu’à Paris ou Lyon.

Certains oiseaux marins rares et localisés sont suivis annuellement, ainsi leur évolution numérique est bien connue. Ce n’est par contre pas le cas pour les espèces à large répartition, comme par exemple le cormoran huppé, les quatre espèces de grands goélands (marin, brun, leucophée, argenté) ou la sterne pierregarin. Ce nouveau recensement sera donc l’occasion de disposer de données actualisées sur les effectifs nicheurs et sur leur répartition géographique.

Pour le goéland argenté, les données collectées en 2009 en Normandie et en Bretagne confirment d’ores et déjà que la situation est aujourd’hui bien plus florissante en ville, où les effectifs s’accroissent, que dans le milieu naturel où les effectifs ont décliné, parfois de plus de 50 %, en l’espace d’une dizaine d’années seulement. Les goélands des villes se portent donc beaucoup mieux que les goélands des îles !…

Les populations d’oiseaux marins ne cessent donc de varier dans le temps et dans l’espace. Cette nouvelle enquête permettra d’actualiser les données sur les populations françaises (environ 240 000 couples nicheurs dénombrés lors de la dernière enquête à la fin des années 1990) et de souligner les changements majeurs intervenus durant la dernière décennie : tendances démographiques et modifications des répartitions géographiques. Les causes possibles de ces changements seront également recherchées. Les résultats obtenus, comparés aux données européennes, permettront de mettre en lumière l’importance patrimoniale des populations françaises dans le contexte international et de définir les priorités en termes de conservation, d’élaboration de plans nationaux de restauration ou de création d’aires protégées pour ces espèces.

Les comptages 2011 sont maintenant achevés pour la majorité des espèces, ce qui permettra de compléter les bilans du recensement national des oiseaux marins nicheurs à l’issue de ces 3 années d’enquête 2009-2011.

Des compléments seront cependant encore nécessaires en 2012, car les comptages de plusieurs colonies urbaines de goélands n’ont pu être lancés ce printemps compte tenu de la finalisation tardive de la convention avec le Ministère en charge de l’environnement.

Il reste maintenant tout le travail de transmission des données collectées par colonie au format informatique requis à réaliser dans les prochains mois, ce qui permettra de faire les vérifications et la validation des données pour établir les bilans nationaux. N’hésitez pas à utiliser Faune-Ile-de-France pour saisir vos observations. Une extraction et une analyse des données d’Oiseaux marins nicheurs sur la région sera réalisée courant septembre et transmise à Bernard Cardiou, qui coordonne ce recensement au niveau national.

Liste des 28 espèces d’oiseaux marins qui se reproduisent régulièrement en France, et en Île-de-France :

Fulmar boréal, Puffin cendré, Puffin des anglais, Puffin yelkouan, Océanite tempête, Fou de Bassan, Grand Cormoran, Cormoran huppé, Mouette mélanocéphale, Mouette rieuse, Goéland railleur, Goéland d'Audouin, Goéland cendré, Goéland brun, Goéland argenté, Goéland leucophée, Goéland marin, Mouette tridactyle, Sterne hansel, Sterne caugek, Sterne de Dougall, Sterne pierregarin, Sterne naine, Guifette moustac, Guifette noire, Guillemot de Troïl, Petit Pingouin, Macareux moine.

posté par Julien Foussard LPO
 
lundi 27 juin 2011

Atlas des Oiseaux Nicheurs de France Métropolitaine

Depuis 2009, un nouvel Atlas des Oiseaux Nicheurs de France Métropolitaine est en cours d’inventaire. Ce projet a été lancé conjointement par la Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO) et la Société d’Etudes Ornithologiques de France (SEOF), avec la collaboration scientifique du Muséum national d’Histoire naturelle (MNHN).

Pourquoi un nouvel atlas ?

L’objectif de cet Atlas est d’actualisé et de renforcer nos connaissances sur la répartition et le statut de rareté de chaque espèce d’oiseaux nicheuse en France. Il constituera un outil puissant pour estimer les impacts environnementaux que chacun d’entre nous ressent (Urbanisation croissante, intensification de l’agriculture, modification des gestions forestières…) en le comparant au deux premiers atlas nationaux de 1970-75 et 1985-89. Cet apport de connaissance nous aidera, bénévoles et professionnels, à mieux lutter pour préserver la biodiversité.

Quand et comment ?

Les inventaires sont prévus entre 2009 et 2012. Pour se faire, la France a été découpée en près de 6 000 mailles de 10 x 10 km. Pour simplifier la coordination nationale, des coordinateurs régionaux ou départementaux reprennent le relais à leur échelle. En Île-de-France, le Centre Ornithologique Île-de-France (CORIF) remplit ce rôle avec l’appui de ses groupes locaux et d’associations locales (ANVL, CERF, NaturEssonne).

Aujourd’hui, malgré une dynamique importante engendrée par un réseau d’ornithologues franciliens, une vingtaine de maille, sur les 124 de la région, sont toujours sans coordinateur. Toutes sont situées au centre ou au sud de la Seine-et-Marne (carrés non hachurés sur la carte ci-dessous).

Comment participer ?

Si vous souhaitez en savoir plus sur ce projet, ou si vous souhaitez participer à cet Atlas, et coordonnerune des dernières mailles disponibles sur la région, n’hésitez pas à contacter directement le Corif : corif@corif.net

 

Le site de l’Atlas : http://www.atlas-ornitho.fr/

posté par Julien Foussard LPO
 
mercredi 15 juin 2011

Données cachées

Nous rappelons que ni pendant l’observation, ni par la publication de données, il ne faut faire prendre de risque à une espèce, nicheuse en particulier, et aux autres espèces qui fréquentent le même habitat.
Nous vous rappelons que Faune IDF permet de masquer une donnée que vous jugez sensible. Pour cela, il faut cocher « Donnée protégée » lors de la transmission de la donnée. N’hésitez pas à utiliser cette fonctionnalité. Il vaut mieux être prudent, mais il vaut mieux aussi une donnée protégée que pas de donnée du tout.
 
Le comité Faune IDF

posté par Julien Foussard LPO
 
mercredi 8 juin 2011

Information de la part de Natureparif :

Venez nous aider à valoriser la biodiversité francilienne !

Le Samedi 18 juin prochain, Natureparif, l’Agence pour la Nature et la Biodiversité en Île-de-France, organise, avec le soutien du Conservatoire Botanique du Bassin Parisien et d'associations naturalistes d’Île-de-France, une grande journée d’inventaire naturaliste sur les communes de Saint-Ouen-sur-Morin et Saint-Cyr-sur-Morin, dans la vallée du Petit Morin en Seine-et-Marne.
 
A ce titre, nous sommes à la recherche de personnes susceptibles de mener un ou plusieurs inventaires ce jour sur le secteur d’étude. Toute personne se sentant en capacité d’effectuer un inventaire, quelque soit le groupe taxonomique étudié, est donc invitée à se manifester auprès de Natureparif en contactant Julien Birard. Par téléphone au 01 75 77 78 96 ou par email : julien.birard@natureparif.fr
 
L’objectif de cette journée est de démontrer, à travers le recensement intensif d’un maximum d’espèces (Faune, Flore), que l’Île-de-France héberge, non seulement une biodiversité riche et bien souvent méconnue, mais aussi un réseau d’experts à même de la mettre en lumière. De plus, en valorisant ainsi le patrimoine naturel local, les résultats obtenus soutiendront directement le projet de création de Parc Naturel Régional de la Brie et des deux Morin, à l’étude en ce moment.
 
Plus il y aura de spécialistes de chaque groupe taxonomique (oiseaux, papillons, batraciens, plantes, libellules, champignons, araignées, coléoptères…), plus l’inventaire sera exhaustif et réussi !  
 
Bien entendu, tout naturaliste débutant, amateur ou confirmé est le bienvenu et votre aide sera précieuse !
 
Concernant les données recueillies, chacun pourra intégrer et partager ses observations dans CARDOBS, l’outil de saisie de données naturalistes prévu à cet effet et accessible à tous les participants sur internet. Grâce à cet outil, développé par le Muséum National d’Histoire Naturelle de Paris, toutes les données récoltées pourront être visualisées par chaque contributeur et dès la rentrée, vous serez conviés à la journée de restitution visant à présenter les résultats de cet effort collectif et à en débattre ensemble.
 
Donc n’hésitez pas, venez nombreux !!

Plus d'information sur  http://www.natureparif.fr/evenements/inventaireeclair/InvitationInventaireEclair.pdf

posté par Julien Foussard LPO
 
jeudi 31 mars 2011

Localisation précise des observations

Pensez à localiser précisément vos observations ! Pour cela allez sur la page "Personnalisation du site" tout en bas à gauche et cochez l'option "". Vous aurez alors la possibilité de localiser très précisément vos observations en déplaçant un curseur sur la carte.

posté par Julien Foussard LPO
 
jeudi 31 mars 2011

Liste des espèces

Si vous constatez des oublis ou des incohérences de statut dans la liste des espèces de fauneIDF, signalez-le nous à l'adresse fauneidf@yahoo.fr

Merci à tous

posté par Julien Foussard LPO
 
mercredi 23 mars 2011

Le pigeon biset a été retiré de la liste des espèces, il convient d'utiliser l'espèce "pigeon biset domestique".

Merci.

posté par Julien Foussard LPO
 
lundi 21 mars 2011

Qu’est-ce que Faune-iledefrance ?

Faune-iledefrance.org est un projet développé par la LPO IDF et le Corif pour rassembler, de façon volontaire, des données ornithologiques, en vue d’en restituer les principaux éléments d’abord aux participants inscrits, mais aussi au public le plus large. Les participants inscrits peuvent être des personnes physiques ou morales. Chacun est libre de renseigner les données qu’il souhaite, de les rendre publiques ou de les cacher si elles sont sensibles.

L’accès public aux données est soumis à plusieurs restrictions, dont :
• La consultation des données brutes impose d’être inscrit, et de renseigner soi-même la base selon des proportions significatives (50 données/mois) ;
• Certaines espèces ayant été identifiées comme sensibles, au regard par exemple de leur statut de conservation, aucune donnée brute les concernant n’est publique, que ce soit sous forme de liste ou de cartographie ; seules des restitutions synthétiques sont rendues publiques pour ces espèces.

Concrètement, pour les visiteurs non inscrits, il est possible :
• De visualiser des données brutes sur les 15 derniers jours en sélectionnant les espèces rares ou les espèces communes ;
• D’accéder aux données de synthèse de type atlas par exemple.

Les visiteurs inscrits bénéficient d’autres fonctions telles que la possibilité :
• De saisir ses données, avec de nombreux outils de gestion de base de données (consultation multicritères, export sous différents formats, graphiques, cartographies, etc.) ;
• De faire des requêtes sur l’ensemble de la base de données (sauf espèces soumises à restriction de publication et données cachées par leurs auteurs) ;
• De participer à la gestion de la base (gestion et création des lieux dits, contrôle des données, accès spécifique, etc.).

Ainsi, Faune-iledefrance est une véritable plate-forme où circule l’information ornithologique.

Le site Faune-iledefrance est ouvert officiellement à partir du 21 mars 2011. Inscrivez-vous vite pour profiter de tous ses avantages. Vous pourrez participer en direct à la vie ornithologique régionale, dont les grands événements vous seront régulièrement présentés dans la rubrique actualités.

IMPORTANT : n'oubliez pas de mettre un code atlas aux données qui le méritent (lisez attentivement l'explication de chaque code).

TRES IMPORTANT : n'oubliez pas de protéger vos données sensibles (espèces rares et sites de nidification précis), consultez la page "Espèces à publication limitée" dans le menu "Utilisation du site".

Enfin, pour une meilleure utilisation de Faune-iledefrance, nous vous invitons à lire le code de déontologie.

Nous sommes bien sûr à votre disposition à tout moment !

Le printemps arrive, bonnes obs !

posté par Julien Foussard LPO
 
vendredi 11 mars 2011

Amis ornithologues, bienvenue sur le site Faune-iledefrance

Ce site est fait pour vous, il est neuf et encore perfectible. Nous comptons sur vous pour le faire vivre et faire progresser l’ornithologie en Île-de-France.

Bonne visite.

 

Le comité Faune Île-de-France (LPO IDF et Corif)

posté par Julien Foussard LPO
page :
|<
<
10
11
12
13
14
15
16
17
18
 
 
Nbre/page :
nbre : 180

Ligue pour la Protection des Oiseaux Délégation Île-de-France
Visionature
VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2019