www.faune-iledefrance.org
 Visiteur Anonyme  [J'aimerais participer]
VisionatureVisionature
Accueil
 
Les partenaires
Consulter
  Les observations
    - 
Les 2 derniers jours
    - 
Les 5 derniers jours
    - 
Les 15 derniers jours
     Données et analyses
       - 
Citron 2019
       - 
Grande Tortue 2019
       - 
Vulcain 2018
       - 
Brunette hivernale 18-19
       - 
Grenouille agile 2019
       - 
Grenouille rousse 2019
       - 
Rainette verte 2019
       - 
Salamandre tachetée 2019
       - 
Triton palmé 2019
       - 
Hérisson d'Europe 2019
       - 
Lièvre d'Europe 2019
       - 
Ragondin 2019
       - 
Canard chipeau 2019
       - 
Canard pilet 2019
       - 
Cigogne blanche 2019
       - 
Faucon émerillon 18-19
       - 
Fauvette à tête noire 2019
       - 
Gobemouche gris 2019
       - 
Guifette noire 2019
       - 
Hypolaïs polyglotte 2019
       - 
Martinet noir 2019
       - 
Merle à plastron 2019
       - 
Mésange boréale 18-19
       - 
Moineau friquet 2019
       - 
Pic mar 2019
       - 
Pipit spioncelle 18-19
       - 
Pouillot siffleur 2019
       - 
Pouillot véloce 2019
       - 
Rossignol philomèle 2019
       - 
Rougequeue à front blanc 2019
       - 
Mante religieuse 14-17
 - 
Les galeries
Information
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
Sur votre agenda
  Aide
    - 
Droits d'accès
    - 
Espèces à publication limitée
    - 
Explication des symboles
    - 
les FAQs
  Statistiques d'utilisation
Atlas avifaune
 - 
Atlas
 - 
La faune de votre commune
 - 
Cartes de présence
Utilisation du Site
 - 
Les différents modes de saisie
 - 
Code d'usage
 - 
Prise en main
 - 
Application NaturaList
 - 
Téléchargements
 - 
Où saisir mes observations en dehors de l'île-de-France?
Enquêtes naturalistes et suivis
 - 
Enquête hirondelle (2012-2013)
 - 
Synthèse de l’étude Hirondelle de fenêtre en Ile-de-France de 2013 à 2017
Papillons
 - 
Introduction à la saisie des Hétérocères
 - 
Les Synthèses Rhopalos en Île-de-France
Etudes à partir de Faune-IDF
 - 
Utilisations des données
 - 
Formulaire de demande de synthèse de données Faune IDF
 - 
Projet Observatoire Participatif de la Biodiversité du Plateau de Saclay
 - 
L'afflux de Sizerins de l'hiver 2017-18
 - 
Avifaune du massif de Rambouillet
 - 
Note de Synthèse 2013-2014 sur le Balbuzard pêcheur en région Ile-de-France
 - 
Synthèses des observations ornithologiques dans les Boucles de la Marne
 - 
La météo du printemps 2013 et la reproduction de la Sittelle torchepot
 - 
L’impact de la météorologie du mois de mars 2013
 - 
Pression d’observation et variations du nombre de données sur Faune-IdF
 - 
Synthèse des observations d'oiseaux rares au Bois de Vincennes
Homologation (Oiseaux)
 - 
Un nouveau Comité d’Homologation Régional
 - 
Rapports CHR
 - 
Homologation CHR/CHN
Orthoptères
 - 
À propos de la saisie des orthoptères sur Faune Île-de-France
Les liens

Toutes les nouvelles
page :
 
<
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 180
 
vendredi 18 janvier 2019
Oiseaux
Statut de la Mésange boréale en Ile-de-France

Depuis le début des années 2000, la Mésange boréale a connu un fort déclin dans notre région. A l'exception d'un bastion subsitant dans le Nord Est de la Seine-et-Marne, sa présence reste à confirmer dans le reste de la région.

Nous invitons donc les observateurs à rechercher la Mésange boréale dans tout milieu favorable (saulaies marécagueses notament) afin de clarifier le statut de l'espèce en Ile de France. Compte-tenu du taux d'erreur particulièrement élevé sur l'identification (Mésange nonnette très similaires, et cris parfois trompeurs), le comité de validation a également du réhausser les exigences pour la validation des données. En dehors des populations clairement connues, une documentation (bonnes photographies et/ou enregistrements) sera désormais systématiquement exigée.

En vous remerciant pour votre vigilance et votre compréhension !

 

posté par Stanislas Wroza
 
vendredi 16 novembre 2018
Oiseaux
C'est parti pour la 5e saison de BirdLab !

BirdLab est une expérience de science participative basée sur l'observation et le jeu sur Smartphone permettant d'étudier le comportement de nourrissage des oiseaux en hiver. Elle est proposée par Vigie-Nature, le programme de science participative du Muséum national d'Histoire naturelle, en partenariat avec la LPO et AgroParisTech.

Pour les joueurs fraîchement inscrits, nous vous rappelons qu’il faut placer deux mangeoires identiques, distantes d’un à deux mètres, alimentées avec des graines de tournesol. 

A partir du 17 novembre, vous pourrez recommencer à nourrir vos oiseaux et à les observer. Vos mangeoires sont-elles prêtes? Vous trouverez sur ce lien un tutoriel pour fabriquer des mangeoires plateau en deux coups de scie (ou presque !).

Ensuite, il vous suffit de télécharger l’application, de valider le quiz et d’attendre au plus quelques jours que les oiseaux repèrent votre petit restaurant.

l'équipe Faune Ile-de-France

posté par Olivier Païkine
 
dimanche 11 novembre 2018
Rencontres naturalistes de l'Agence régionale pour la biodiversité

La LPO IDF a le plaisir de relayer cette information de l'ARB : 

La 10è édition des rencontres naturalistes se tiendra le samedi 1er décembre à la Halle Pajol (Paris 18è) ! Rendez-vous ici pour le détail du programme

Pour vous inscrire (gratuit mais obligatoire), cliquez ici !

 

Merci de penser à vous désinscrire si vous changez d'avis entre temps.
 
Au plaisir de s'y rencontrer !
posté par Olivier Laporte
 
mardi 30 octobre 2018
Aidez le Centre d'Accueil de la Faune Sauvage de Maisons-Alfort !

Bonjour à tous,

nous avons reçu cet appel à l'aide du principal centre d'accueil de la Faune sauvage du Grand Paris : c'est la destination en particulier de quasiment tous les oiseaux trouvés à Paris et Petite Couronne : un certain nombre de jeunes pèlerins nés à Ivry ou à Beaugrenelle leur doivent la vie...

De graves menaces pèsent sur le centre de Maisons-Alfort et il a besoin de notre aide !

Frédéric Malher

 

Faune Alfort a besoin de vous ! Depuis 25 ans, nous nous engageons à soigner la faune sauvage en détresse et à développer l'offre de soin en Île-De-France. Dans un futur proche, notre centre d'accueil de la faune sauvage, le CEDAF, va perdre ses volières de réhabilitation nécessaires à la préparation des animaux au relâcher, pour cause de travaux. Il est urgent pour nous de construire un nouveau centre de réhabilitation. 

Un projet de financement participatif sur la plateforme Ulule a été lancé pour pouvoir réunir les premiers fonds essentiels au démarrage des travaux.
 Nous faisons appel à vous pour partager notre projet à vos réseaux et aux personnes sensibles à notre cause.

Pour contribuer et/ou partager, voici le lien : https://fr.ulule.com/cedaf-faune-sauvage/
 
Bien cordialement,
Alice De Ronne
-- 

Service Communication 
Association Faune Alfort
posté par Frédéric Malher
 
mercredi 24 octobre 2018
Araignées
Ouverture à la saisie de l'Argiope frelon

Afin de suivre la progression vers le Nord de cette espèce d'affinité méridionale, l'Argiope frelon, araignée facilement identifiable, a été ouverte à la saisie sur Faune-Ile-de-France.

Toute donnée devra être accompagnée d'une ou plusieurs photographies, pour une première saisie.

Voici la cartographie nationale obtenue à ce jour :
https://www.faune-france.org/index.php?m_id=30251

Les autres taxons ne sont aujourd'hui pas disponibles, et les statuts de rareté non définis, car il n'y a pas d'équipe de validation en place, et l'identification précise est affaire d'expert. Toutefois les spécialistes peuvent se manifester s'ils souhaitent engager l'ouverture d'autres espèces à huit pattes et valider des données.

D'ores et déjà, les personnes saisissant des données d'araignées via l'application Naturalist sont invitées à accompagner leurs observations d'une ou plusieurs photographies ne laissant pas de doute quant à l'indentification, sinon les données seront considérées comme invalides par défaut.Merci à tous d'accepter cette règle un peu contraignante mais qui vise à assurer la qualité de notre base de données.

posté par Olivier Laporte
 
vendredi 12 octobre 2018
Oiseaux
Rapport CHR sur les oiseaux rares en 2017

Le Comité d’Homologation Régional vient de publier son rapport sur les oiseaux rares dans notre région en 2017.

Cette synthèse regroupe l’ensemble des données validées des espèces soumises à homologation l’an dernier. La très grande majorité de ces données proviennent de FauneIDF, le reste provenant de Cettia et de quelques rares signalements directs au CHR. Ce rapport fait ressortir encore une fois la complémentarité des deux bases de données régionales, les mêmes oiseaux étant souvent signalés sur les deux plateformes à des dates différentes et certains secteurs géographiques étant couverts de façon privilégiée par l’une ou par l'autre.

Le CHR remercie chaleureusement tous les observateurs qui transmettent leurs données, photos, sons et dessins et qui répondent avec patience, bonne humeur et compréhension à ses demandes de compléments parfois tardives.

Document à télécharger :  Lire le rapport
posté par Stanislas Wroza
 
mardi 2 octobre 2018
Oiseaux
Origine du Pygargue francilien
 

 

Pygargue à queue blanche de Sorques.Informations recueillies par Louis Albesa le samedi 29 septembre auprès de Monsieur Pierre Cadéac :

-   ce jeune pygargue à queue blanche est un mâle, né de parents de souche européenne détenus en captivité, à quelques kilomètres de Sorques, sur sa propriété où il a les capacités pour détenir, élever, et éduquer toutes sortes d’animaux sauvages en vue d’en faire des acteurs pour le cinéma et la publicité.

 - Ce jeune mâle pygargue est porteur d’une puce électronique contenant les informations sur son origine.

 - Il s’est échappé au mois d’avril suite à la chute accidentelle d’un peuplier sur sa volière, qui a créé une ouverture par où il a pu s’envoler.

-  Il est né il y a 3 ans (né en 2015 il est bien en 2018 dans sa 4e année civile comme nous l’avons dit dès le début).

-  Destiné à son tour  à la reproduction, il n’a jamais été éduqué pour devenir acteur de cinéma, et son imprégnation est donc très limitée.

 -  Dans les premiers temps, inquiet pour son oiseau, Pierre Cadéac l’a surveillé, et puis voyant qu’il semblait bien se débrouiller tout seul pour se nourrir (il l’a vu chasser et se nourrir de lapins de garenne) il a hésité à tenter de le récupérer et à déclarer sa perte. Du coup il pense faire don de son oiseau à la nature pour que tout le monde en profite.

Ce jeune mâle sera bientôt reproducteur, et sa descendance de souche européenne le rend parfaitement compatible à se croiser avec « nos » pygargues à queue blanche, alors pourquoi cet accident ne pourrait-il pas aider à renforcer la population nicheuse de cette espèce en France ? Alertée depuis le 20 août de la présence de cet oiseau à Sorques, la LPO Mission rapace a été tenue informée via Yvan Tariel (Responsable des programmes nationaux de conservation) et Christian Pacteau, (éthologue et spécialiste reconnu en matière d’élevage de rapaces) qui ont apporté conseils et expertise jusqu’à cette issue visiblement acceptée en souhaitant longue vie à ce pygargue dans la réponse adressée à Louis Albesa ce 02/10/2018.

 

L' oiseau à pris la direction du Sud, et a été photographié dans le secteur de Pithiviers (Loiret) le 22 septembre.

 

posté par Stanislas Wroza
 
samedi 22 septembre 2018
Transmission de données de Faune-IdF à l'INPN

Certains observateurs fournissant leurs données à Faune-IdF se sont émus de découvrir certaines de leurs données intégrées au site de l'INPN (Inventaire National du Patrimoine Naturel, géré par le Muséum national d'histoire naturelle, https://inpn.mnhn.fr), ces données apparaissant sous une forme anonyme.

La publication de ces données est la conséquence de la convention qui lie la LPO au Muséum national d'histoire naturelle, validée par le Comité de pilotage de Faune-France, composé des représentants des 45 structures associatives partenaires. Il s'agit de la transmission au SINP (Système d'Information sur la Nature et les Paysages, géré par l'Agence française pour la biodiversité,http://www.naturefrance.fr/sinp/presentation-du-sinp) d’une donnée élémentaire d’échange par an, par espèce, par maille et par commune. Cette contribution ne concerne que l’année 2017 et est basée sur un tirage aléatoire des données.

Les données ont été transmises de manière anonyme, non pas pour minimiser le travail effectué par chaque contributeur, mais par anticipation à la transposition en droit français du RGDP (Règlement général sur la protection des données personnelles). Ici, deux paramètres sont concernés par ce règlement : la divulgation d’un patronyme et celle d’une géolocalisation à une date donnée.

posté par Frédéric Malher
 
mardi 18 septembre 2018
Oiseaux
Un jeune Aigle de Bonelli a passé l'été en Ile de France !

Les suivis GPS des rapaces sont plein de surprises !

Quelques années après un jeune Gypaète barbu voyageur, c'est cette fois un jeune Aigle de Bonelli porteur d'une balise Argos et suivi par le CEN (Conservatoire d'espces naturels) PACA qui a stationné en forêt de Fontainebleau au cours de l'été. 

Contrairement au Gypaète, qui avait été observé et photographié le 27 mai 2012 dans l'Essonne, il semblerait que l'aigle soit passé inaperçu. Une incitation de plus à porter un regard attentif aux rapaces qui planent dans le ciel !

Le trajet de l'oiseau peut être visualisé sur le site http://www.aigledebonelli.fr/?q=node/110

http://files.biolovision.net/www.faune-iledefrance.org/userfiles/photosnews/Juv2018-sept2018.jpg

SW

posté par Stanislas Wroza
 
mercredi 22 août 2018
Défi de saisie par Listes

Faune-France lance un défi aux observateurs contribuant sur les différents sites de son réseau, un challenge qui ne prend que 10 minutes. Serez-vous en mesure de le relever ? Tous les jours, une fois par semaine, une fois par mois ?

L'objectif du défi est simple. Consacrer 10 minutes sur un point d'observation, n'importe lequel, à rédiger la liste la plus complète possible des oiseaux que vous contactez. Rien du plus facile ! 

Vous pouvez/voulez faire plus long ? Pas de problème ! Plus court, pourquoi pas, mais pas moins de 5 minutes sinon, il y a peu de chance que vous ayez observé suffisamment d'espèces pour que la liste puisse prétendre être complète.

Mais attention, il faut le faire réellement sous la forme d'une liste complète (nommé "formulaire journalier"), pas une donnée isolée après l'autre.

Pourquoi rédiger ces listes ? Parce que c'est le mode de saisie le plus riche d'informations. Grâce à ces listes, il est possible de savoir ce qui a été vu, ce qui ne l'a pas été et de connaître la pression d'observation exprimée en temps. Bref, la liste complète, c'est une mine d'informations !

Comment faire ? Des tutoriels vous expliquent la marche à suivre :

- liste complète en temps réel sur NaturaList Android : << cliquez ici >>

- liste complète plus tard sur NaturaList Android : << cliquez ici >>

- liste complète sur Faune-France et les portails locaux : << cliquez ici >>

Qu'est-ce qu'une liste complète ? C'est une liste qui comprend toutes les observations que vous avez effectuées sur un site en un temps donné. Elle ne prétend pas à l'exhaustivité. Ce n'est pas un inventaire complet. Elle reflète ce que vous avez observé, en intégrant éventuellement les espèces non identifiées formellement (2 Fauvettes indéterminées par exemple).

Est-ce intéressant de faire régulièrement des listes au même endroit ? OUI, tout à fait ! Sans contrainte sur la fréquence... aussi souvent que possible !

Est-ce un problème si je change à chaque fois d'endroit ? NON, aucun problème !

Bonnes observations à tous et bonnes listes !

posté par Olivier Laporte
page :
 
<
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 180

Ligue pour la Protection des Oiseaux Délégation Île-de-France
Visionature
VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2019