www.faune-iledefrance.org
 Visiteur Anonyme  [J'aimerais participer]
VisionatureVisionature
Accueil
 
Les partenaires
Consulter
  Les observations
    - 
Les 2 derniers jours
    - 
Les 5 derniers jours
    - 
Les 15 derniers jours
     Données et analyses
       - 
Oedipode turquoise (O. c. caerulescens) 2017
       - 
Leptophye ponctuée 2017
       - 
Aeschne-velue printanière 2018
       - 
Brunette hivernale 2018
       - 
Cordulie bronzée 2018
       - 
Crocothémis écarlate 2018
       - 
Libellule déprimée 2018
       - 
Argus vert 2018
       - 
Aurore 2018
       - 
Citron 2018
       - 
Vulcain 17-18
       - 
Alyte accoucheur 2018
       - 
Crapaud commun ou épineux 2018
       - 
Grenouille agile 2018
       - 
Rainette verte 2018
       - 
Salamandre tachetée 2018
       - 
Triton palmé 2018
       - 
Ecureuil roux 2018
       - 
Lièvre d'Europe 2018
       - 
Ragondin 2018
       - 
Bergeronnette printanière 2018
       - 
Bouscarle de Cetti 2018
       - 
Cochevis huppé 2018
       - 
Gobemouche noir 2018
       - 
Grive draine 2018
       - 
Grosbec casse-noyaux 2018
       - 
Hirondelle de fenêtre 2017
       - 
Hirondelle de fenêtre 2018
       - 
Hirondelle rustique 2018
       - 
Loriot d'Europe 2018
       - 
Moineau friquet 2018
       - 
Phragmite des joncs 2018
       - 
Pouillot de Bonelli 2018
       - 
Pouillot fitis 2018
       - 
Pouillot siffleur 2018
       - 
Rougequeue à front blanc 2018
       - 
Rossignol philomèle 2018
       - 
Tourterelle des bois 2018
       - 
Traquet motteux 2018
       - 
Mante religieuse 14-17
 - 
Les galeries
Information
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
Sur votre agenda
  Aide
    - 
Droits d'accès
    - 
Espèces à publication limitée
    - 
Explication des symboles
    - 
les FAQs
  Statistiques d'utilisation
Atlas avifaune
 - 
Atlas
 - 
La faune de votre commune
 - 
Cartes de présence
Utilisation du Site
 - 
Prise en main
 - 
Code d'usage
 - 
Les différents modes de saisie
 - 
Application NaturaList
 - 
Téléchargements
 - 
Où saisir mes observations en dehors de l'île-de-France?
Enquêtes naturalistes et suivis
 - 
Synthèse de l’étude Hirondelle de fenêtre en Ile-de-France de 2013 à 2017
 - 
Enquête hirondelle (2012-2013)
Papillons
 - 
Introduction à la saisie des Hétérocères
 - 
Les Synthèses Rhopalos en Île-de-France
Etudes à partir de Faune-IDF
 - 
Avifaune du massif de Rambouillet
 - 
Projet Observatoire Participatif de la Biodiversité du Plateau de Saclay
 - 
Formulaire de demande de synthèse de données Faune IDF
 - 
Synthèses des observations ornithologiques dans les Boucles de la Marne
 - 
Note de Synthèse 2013-2014 sur le Balbuzard pêcheur en région Ile-de-France
 - 
La météo du printemps 2013 et la reproduction de la Sittelle torchepot
 - 
L’impact de la météorologie du mois de mars 2013
 - 
Pression d’observation et variations du nombre de données sur Faune-IdF
Homologation (Oiseaux)
 - 
Un nouveau Comité d’Homologation Régional
 - 
Rapports CHR
 - 
Homologation CHR/CHN
Les liens

Toutes les nouvelles
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 154
 
vendredi 11 mai 2018
Des données de Pygargue cachées, mais pourquoi ?

Cela n'aura pas échappé à certains, des photos de Pygargue à queue blanche sont visibles sur la galerie Faune IDF....mais aucune donnée n'est visible...

Un Pygargue immature fréquente la plaine de Sorques -77 depuis quelques semaines mais la donnée est masquée.

Ce n'est pas délibéré par l'équipe d'admnistration et de validation de Faune IDF  : l'oiseau est bien visible de puis l'observatoire, pêche tranquillement et d'ailleurs les photographes animaliers habituels sont nombreux.

Depuis la création du portail de restitution national Faune France, nous avons hérité de certaines précautions propres à d'autres régions quand au masquage de données. Il s'agit d'espèces nicheurs rares en France et seulement de passage en Ile-de-France : Pygargue, Cigogne noire...

En attendant des outils pour permettre de remettre les paramétrages locaux, les données de ce bel oiseau restent masquées...

http://files.biolovision.net/www.faune-iledefrance.org/userfiles/photosnews/pyg-sorques.jpg

(c) O. Laporte, mai 2018

posté par Olivier Laporte
 
mercredi 9 mai 2018
Oiseaux
26 et 27 mai 2018 - week-end national de comptage des oiseaux des jardins

Les résultats du comptage de janvier sont tout juste publiés, et nous vous sollicitons déjà pour un nouveau comptage national. Cette année encore, l’Observatoire organise un week-end national le dernier week-end en mai. Nous espérons que vous serez nombreux à y participer !

Pour ceux qui ne connaissent pas encore, il s’agit de compter durant 1h les oiseaux de son jardin, soit le samedi, soit le dimanche puis d’enregistrer ses observations sur le site en ligne.

Tout comme le comptage des oiseaux en hiver réalisé en janvier (dont les résultats sont disponibles ici), il permettra d’évaluer la richesse écologique des jardins et d’effectuer un suivi des populations d’oiseaux communs durant la saison de reproduction.

Comment faire ?

  • Choisir un jour de comptage, soit le samedi 26, soit le dimanche 27.
  • Trouver le lieu ! Idéalement un jardin, public ou privé, pas d’importance ! Il vous est aussi possible de participer si vous ne possédez qu’un balcon ou une cour.
  • Observer et noter durant 1h tous les oiseaux qui visitent votre jardin. Le créneau horaire d'observation est libre, à vous de le choisir en privilégiant la matinée, moment où les oiseaux sont  le plus actifs en cette période. Pour chaque espèce, ne dénombrez que l'effectif maximum d’oiseaux observé simultanément.

Pour vous aider :

Une fiche de terrain est à votre disposition au téléchargement ici: Fiche de comptage des oiseaux des jardins. Si malgré cela vous rencontrez un problème pour l’identification d’un oiseau, envoyez une photo à l'adresse de l'Observatoire (oiseauxdesjardins@lpo.fr) avant le 17 juin 2016. Nous vous aiderons à l'identifier afin de pouvoir l'ajouter à la liste des espèces observées ce week-end !

Pour toutes précisions ou questions :

oiseauxdesjardins@lpo.fr

Rendez-vous au jardin les 26 & 27 mai prochains !

Une opération organisée par :


 

Avec le soutien de :

Crédit photo : Katherine Weinland

L'équipe Faune Ile-de-France

 

posté par Olivier Païkine
 
mercredi 9 mai 2018
Oiseaux
EPOC (Estimation des Populations d'Oiseaux Communs) : Bilan 2017 et bilan avril 2018
La campagne 2018 de l’enquête EPOC 2018 a été lancée le 1er mars. Depuis cette date, 288 observateurs de 84 départements ont transmis 3.035 points d'écoute standardisés de 5 minutes. Ces résultats ne concernent pour l'heure que les inventaires effectués à l'aide de l'application mobile NaturaList, mais cela représente déjà une augmentation de 150 % par rapport à 2017 ! Bravo à tous !

 

Légende de l'image : nombre de relevés EPOC effectués par département entre le 01/03 et le 15/04/2018.

Les principaux départements contributeurs au programme EPOC entre le 1er mars et le 15 avril 2018 sont :

  • Yonne (89) : 339 relevés
  • Puy-de-Dôme (63) : 242
  • Haute-Savoie (74) : 221
  • Haute-Loire (43) : 217
  • Charente-Maritime (17) : 142
  • Gironde (33) : 116
  • Ain (1) : 110
  • Loire (42) : 100
  • Vienne (86) : 84
  • Côte-d'Or (21) : 83

Encore un petit effort pour que l'Ile-de-France rejoigne la tête !

L'EPOC permet de collecter de précieuses observations qui contribuent à mieux évaluer les fluctuations des populations d'oiseaux et dénombrer leurs effectifs. Les travaux récemment publiés par le MNHN et le CNRS de Chizé sur la disparition des oiseaux des campagnes montrent l’importance de ce type de dispositif pour assurer une veille sur l’avifaune au niveau national et local. 

Alors, tous à vos EPOC !

Pour en savoir plus sur l'EPOC et télécharger le guide technique, cliquez  << ici >>.

Pour consulter le bilan EPOC de la saison 2017, cliquez << ici >>.

Merci pour votre implication.

L'équipe Faune Ile-de-France

 

 

posté par Olivier Païkine
 
lundi 7 mai 2018
Rhopalocères
Observateurs de papillons, contribuez à la science... Enquête en ligne

Le Muséum d'histoire naturelle étudie dans le cadre d'une thèse de doctorat, les pratiques d’engagement des naturalistes amateurs dans la production de données sur la biodiversité, en particulier concernant les papillons.

Dans ce cadre, un questionnaire vous est proposé, si vou ssouhaitez contribiuer bénévolement à cette étude.

L'objectif de ce questionnaire est d'avoir une meilleure idée de la diversité des profils et des pratiques d'observation parmi les naturalistes qui s'intéressent aux papillons.

Faune IDF soutient cette étude.

Vous la trouverez ci-dessous :

https://apps.mnhn.fr/enquetes/index.php/988185?lang=fr

Merci d'avance pour votre participation !

---

Remarque : ni le Copil Faune IDF ni la LPO n'ont participé à la rédaction de ce formulaire. Pour toute question : emmanuel.charonnet@mnhn.fr

posté par Olivier Laporte
 
vendredi 6 avril 2018
Oiseaux
Synthèse suivi des colonies d'Hirondelle de fenêtre

Depuis 2013, chaque année, des observateurs bénévoles identifient les colonies d’Hirondelle de fenêtre présentes sur la région et comptent le nombre de couples nicheurs.

L’objectif est de protéger les hirondelles de fenêtre en prévenant du risque de destruction des nids et en surveillant l’état de conservation de l’espèce.

Vous trouverez une synthèse des résultats de ce suivi des colonies d’Hirondelle de fenêtre dans la rubrique « Enquêtes naturalistes et suivis ».

N’hésitez pas à prendre part, vous aussi, à ce suivi en indiquant les colonies proches de chez vous et leur nombre de couples nicheurs sur FauneIdf. Attention : Merci d’indiquer un emplacement le plus précis possible pour la localisation de la colonie.

Pour plus d’information : https://fr.groups.yahoo.com/neo/groups/HirondellesIdf/info

posté par Olivier Païkine
 
lundi 26 mars 2018
Alerte bromadiolone!

Deux traitements à la Bromadiolone sont encore en cours :

-          En Seine-et-Marne toujours sur la commune du Plessis-Placy du 23 au 31 mars, c’est le quatrième traitement sur cette commune !

-          Dans le Val de Marne à Mandres les Roses du 19 au 31 mars.

La bromadiolone est utilisée dans le cadre du plan d’action régionale contre les campagnols. Les appâts seront enterrés mais les risques pour la faune non cible sont présents. Ainsi nous vous demandons la plus grande vigilance lors de vos observations sur cette commune. Si vous trouvez des animaux morts, pendant la période de traitement indiqué et dans les deux semaines suivantes merci de faire des photos, avec des gros plans de la tête, et de nous les envoyer (ile-de-france@lpo.fr) et de saisir vos données le plus précisément possible quant à la localisation sur le site faune-iledefrance. Surtout ne touchez pas les cadavres. Vous pouvez également contacter le réseau SAGIR pour récupérer les cadavres en vue d’analyses (ONCFS : 01 64 00 66 40  ou 01 30 41 74 94 ; FDC77 : 01 64 14 40 20 ; FICIF : 01 55 60 18 70). La mairie doit également avoir affichée l’avis de traitement, si l’un d’entre vous peut aller vérifier cet affichage et nous envoyer une photo du panneau cela nous permettrait de faire remonter les éventuels problèmes.

Pour toutes demandes de précisions n’hésitez pas à nous contacter (LPO-IDF 01 53 58 58 38 ou 01 48 60 13 00).

Merci à tous pour votre aide et bonnes observations.

posté par Colette Huot-daubremont
 
mercredi 21 février 2018
Alerte bromadiolone !

Malgré un bulletin de santé du végétal indiquant une pression nulle sur la quasi-totalité des parcelles du réseau d’épidémiosurveillance, un traitement est actuellement mis en place en Seine-et-Marne sur la commune du Plessis-Placy du 23 février au 23 mars 2017. Et c'est le troisième traitement sur cette commune!

La bromadiolone est utilisée dans le cadre du plan d’action régionale contre les campagnols. Les appâts seront enterrés mais les risques pour la faune non cible sont présents. Ainsi nous vous demandons la plus grande vigilance lors de vos observations sur cette commune. Si vous trouvez des animaux morts, pendant la période de traitement indiqué et dans les deux semaines suivantes merci de faire des photos, avec des gros plans de la tête, et de nous les envoyer (ile-de-france@lpo.fr) et de saisir vos données le plus précisément possible quant à la localisation sur le site faune-iledefrance. Surtout ne touchez pas les cadavres. Vous pouvez également nous contacter, ainsi que le réseau SAGIR pour récupérer les cadavres en vue d’analyses (ONCFS : 01 64 00 66 40 et FDC77 : 01 64 14 40 20). La mairie doit également avoir affiché l’avis de traitement, si l’un d’entre vous peut aller vérifier cet affichage et nous envoyer une photo du panneau cela nous permettrait de faire remonter les éventuels problèmes.

Pour toutes demandes de précisions n’hésitez pas à nous contacter (LPO- IDF : 01 53 58 58 38 ou 01 48 60 13 00).

Merci à tous pour votre aide et bonnes observations.

posté par Colette Huot-daubremont
 
vendredi 19 janvier 2018
Oiseaux
27 & 28 janvier 2018 : sixième édition du comptage national des oiseaux des jardins

Quels sont les oiseaux présents dans votre jardin cet hiver ? Les scientifiques souhaitent le savoir pour en apprendre plus sur les espèces d’oiseaux qui visitent les jardins en hiver. Tous les citoyens sont donc invités à consacrer 1h de leur week-end à compter les oiseaux de leurs jardins.

Que se passe-t-il dans les jardins cet hiver ?

Cette année, à l’inverse de l’hiver passé, les oiseaux semblent bien présents dans les jardins. Certaines espèces semblent même présentent dans un nombre inhabituel. C’est le cas du Grosbec casse-noyaux qui est observé en nombre dans une très grande partie de la France cette année, du fait d’une arrivée massive d’oiseaux depuis le Nord de l’Europe. Cet automne, 26% des jardins participants à l’Observatoire ont accueilli au moins 1 fois cette espèce, contre seulement 1 à 6% des jardins les automnes 2014 à 2016. Les participants au comptage de cette année auront donc plus de chance d’observer des Grosbecs. D’autres espèces semblent également impactées, c’est le cas de la Mésange noire, qui a été vue dans 20% des jardins contre seulement 4 à 9% les années précédemment.

Enfin, les experts pensent que d’autres espèces pourraient aussi être observées en plus grand nombre cet hiver : le Bec-croisé des sapins et les Sizerins cabarets et flammés. Alors ouvrez l’œil lors du comptage de fin janvier !

Donc afin d’en savoir plus sur cet afflux et sur tout ce qu’il se passe dans votre jardin durant l’hiver, vous êtes invités à participer à cette sixième édition du comptage national. Vous pouvez y participer que vous habitiez en ville ou en pleine campagne, sur un petit balcon ou dans un grand jardin, tout seul ou en famille. Il n’est pas nécessaire d’être un expert, il suffit d’avoir un peu de temps, d’aimer regarder ce qu’il se passe dans son jardin et de savoir compter. Facile !

Comment faire ?

  • Choisir un jour d’observation, samedi 27 ou dimanche 28 janvier, et un créneau d’1h, idéalement en fin de matinée ou début d’après-midi, lorsque les températures sont un peu plus chaudes.
  • Trouver un lieu d’observation, un jardin ou un balcon, à la ville ou en campagne. Un parc public peut également servir de lieu d’observation.
  • Compter et noter durant 1 heuretous les oiseaux qui visitent le jardin. Pour les reconnaitre plus facilement, une fiche d’aide à la disposition des participants.
  • Transmettre les données sur le site de l’Observatoire des oiseaux des jardins : www.oiseauxdesjardins.fr

Plus d'informations

Consultez le site dédié : www.oiseauxdesjardins.fr

Pour toute demande de renseignements ou d’aide contactez Marjorie Poitevin : oiseauxdesjardins@lpo.fr

Bonnes observations

L'équipe Faune Ile-de-France

 

 

posté par Olivier Païkine
 
vendredi 12 janvier 2018
Oiseaux
EuroBirdPortal : visualiser la migration des oiseaux comme jamais!

En saisissant vos données sur faune-ile-de-france ou faune-france par ex. vous contribuez directement au projet EuroBirrdPortal.

Ce portail, qui permet la visualisation des variations de répartition de 105 espèces migratrices, a étendu sa couverture aux pays des Balkans, à la Hongrie, la Turquie, l'Estonie ainsi qu'à Chypre et Israël.

Soutenu par un programme LIFE de l'Union Européenne, l'EuroBirdPortal conforte son statut de plus grande et plus dynamique enquête de science participative européenne.

Cette nouvelle version de l'outil de visualisation s'est enrichie de plus de 40 millions de données en 2016 et présente désormais des cartes animées pour 105 espèces migratrices et 7 années de suivi. Elle dispose de nombreuses nouvelles fonctionnalités (zoom, nouveaux modes de représentation...) et d'un nouveau design.

 

 

L'EuroBirdPortal démontre tout l'intérêt qu'il y a à transmettre et partager ses propres observations avec une communauté forte de plusieurs dizaines de milliers d'autres observateurs et à quel point la collaboration entre les portails nationaux, comme Faune-France, enrichit notre connaissance de la biodiversité.

Grace à vos contributions, nous disposons aujourd'hui des données nécessaires à la compréhension des changements de comportement migratoire des oiseaux, comme l'émergence d'une nouvelle voie migratoire empruntée par les Grues cendrées dans le sud de l'Europe (passage au sud des Alpes et le long de la côte méditerranéenne française). Il est par ailleurs possible aujourd'hui d'évaluer l'influence des épisodes météorologiques et des changements climatiques sur le déplacement des oiseaux. 

Les partenaires de Faune-France, portail national qui contribuent à l'EuroBirdPortal, sont heureux de vous inviter à découvrir ce nouvel outil de visualisation et à explorer toutes ses fonctionnalités. Grand merci à tous nos contributeurs qui participent activement à l'émergence de projets aussi remarquables que l'EuroBirdPortal.

Pour explorer l'EuroBirdPortal : 

http://www.eurobirdportal.org/ebp/fr/

posté par Olivier Laporte
 
mercredi 10 janvier 2018
Oiseaux
Révision 2018 de la liste des espèces soumises à homologation régionale

Pour éviter les biais subjectifs, le CHR d’Île-de-France a décidé d’appliquer désormais un critère de rareté purement quantitatif à la liste des espèces et sous-espèces soumises à homologation : 

un seuil maximum de 4 individus différents par an en moyenne sur 5 ans.

L’estimation des effectifs dans la région a été réalisée sur les 5 dernières années (2013 à 2017).

Par rapport à la précédente liste, ce critère entraîne la sortie de 5 taxons et l’entrée de 5 autres.

TAXONS SORTIS DE LA LISTE

Macreuse noire

Fuligule nyroca

Bécasseau de Temminck

Pipit rousseline

Pouillot de Sibérie

Ces 5 taxons ne sont plus homologables à compter du 1er janvier 2018.

 

TAXONS AJOUTÉS À LA LISTE

 

Plongeon catmarin

Grèbe jougris

Huitrier pie

Pie-grièche grise

Bouvreuil trompettant

Ces 5 taxons sont soumis à homologation régionale à compter du 1er janvier 2018.

 

La seule exception à la règle concerne le Vautour fauve qui reste soumis à homologation, car l’effectif 2017 est une anomalie avec l’observation exceptionnelle d’un groupe de 78 oiseaux en vol.

La liste ne contiendra donc désormais que des espèces et sous-espèces extrêmement rares dans notre région, cette rareté s’exprimant en nombre d’individus (rareté objective) et non en probabilité d’observation (nombre de données = rareté subjective). Le CHR suit en cela la démarche déjà adoptée par le CHN.

Enfin, il a été décidé que la liste serait réexaminée à l’avenir selon les mêmes critères tous les deux ans, afin de garantir à la fois une stabilité dans les procédures et un meilleur suivi de l’évolution du statut des espèces.

posté par Colette Huot-daubremont
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 154

Ligue pour la Protection des Oiseaux Antenne Île-de-France
Visionature
VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2018