www.faune-iledefrance.org
 Visiteur Anonyme  [J'aimerais participer]
VisionatureVisionature
Accueil
 
Les partenaires
Consulter
  Les observations
    - 
Les 2 derniers jours
    - 
Les 5 derniers jours
    - 
Les 15 derniers jours
     Quelques cartes dynamiques
       - 
Nymphe au corps de feu 2022
       - 
Azuré des nerpruns 2022
       - 
Grande Tortue 2022
       - 
Salamandre tachetée 2022
       - 
Hérisson d'Europe 2022
       - 
Lièvre d'Europe 2022
       - 
Bouscarle de Cetti 2022
       - 
Cigogne blanche 2022
       - 
Grande Aigrette 2022
       - 
Merle à plastron 2022
       - 
Mésange boréale 18-22
       - 
Moineau friquet 2022
       - 
Mouette pygmée 2022
       - 
Pie-grièche écorcheur 2022
       - 
Rousserolle verderolle 2022
       - 
Sarcelle d'été 2022
 - 
Les galeries
Information
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
Sur votre agenda
  Aide
    - 
Espèces à publication limitée
    - 
Explication des symboles
    - 
les FAQs
  Statistiques d'utilisation
Atlas
 - 
Atlas des oiseaux nicheurs
 - 
La faune de votre commune
 - 
Cartes de présence
Utilisation du Site
 - 
Prise en main
 - 
Code d'usage
 - 
Les différents modes de saisie
 - 
Application NaturaList
 - 
Où saisir mes observations en dehors de l'Île-de-France?
 - 
Téléchargements
Enquêtes naturalistes et suivis
 - 
Comptage oiseaux des jardins
 - 
Enquête hirondelle (2012-2013)
 - 
Oiseaux de Montreuil synthèse 2021
 - 
Synthèse de l’étude Hirondelle de fenêtre en Ile-de-France de 2013 à 2017
Le Passer (revue de la LPO-IdF)
 - 
Consulter les derniers articles du Passer
Etudes à partir de Faune-IDF
 - 
Avifaune du massif de Rambouillet
 - 
L'afflux de Sizerins flammés de l'hiver 2017-18
 - 
Utilisations des données
 - 
Projet Observatoire Participatif de la Biodiversité du Plateau de Saclay
 - 
Formulaire de demande de synthèse de données Faune IDF
 - 
Synthèses des observations ornithologiques dans les Boucles de la Marne (77)
 - 
Note de Synthèse 2013-2014 sur le Balbuzard pêcheur en région Ile-de-France
 - 
La météo du printemps 2013 et la reproduction de la Sittelle torchepot
 - 
Pression d’observation et variations du nombre de données sur Faune-IdF (2013)
 - 
L’impact de la météorologie du mois de mars 2013
 - 
Synthèse des observations d'oiseaux rares au Bois de Vincennes
 - 
Synthèse des observations ornithologiques à Saulx-les-Chartreux (91)
Oiseaux rares
 - 
Rapports CHR
 - 
Homologation CHN
Libellules
 - 
Synthèses Odonates
Papillons
 - 
Introduction à la saisie des Hétérocères
 - 
Les Synthèses Rhopalos en Île-de-France
Orthoptères
 - 
À propos de la saisie des orthoptères sur Faune Île-de-France
Arachnides
 - 
À propos de la saisie des arachnides sur Faune Île-de-France
Les liens

Toutes les nouvelles
page :
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 283
 
mardi 24 mai 2022
Oiseaux
Jeu concours
Pour remercier le réseau des observateurs de Faune-France et dynamiser encore la collecte des données ornithologiques selon le mode de saisie le plus riche d’information, Faune-France et la LPO vous proposent de gagner cinq exemplaires de l’Atlas des oiseaux migrateurs de France.

 

Un gagnant sera tiré au sort pour chacune des cinq catégories suivantes :

  • les contributeurs au programme EPOC ;
  • les contributeurs ayant transmis au moins 100 EPOC (en nombre d’EPOC transmis) ;
  • les dix plus importants contributeurs au programme EPOC (en nombre d’EPOC transmis) entre 1er juillet et le 31 aout ;
  • les dix contributeurs ayant transmis des EPOC dans le maximum de mailles ;
  • les dix plus importants contributeurs au programme EPOC ODF (en nombre d’EPOC-ODF transmis).

Ce jeu concours concerne les EPOC et EPOC-ODF effectués en 2022 et les observations associées aux codes EPOC et EPOC-ODF nationaux. Les contributeurs à l’Atlas des oiseaux migrateurs (rédacteurs, relecteurs, photographes), déjà destinataires de l’ouvrage, sont exclus des tirages au sort.  Les gains ne sont pas cumulables et chaque observateur ne peut recevoir qu’un ouvrage.

La LPO et Faune-France vous souhaitent bonne chance et surtout de belles observations.

posté par Eric Grosso (LPO IdeF)
 
lundi 16 mai 2022
Oiseaux
Babillarde orientale et Fitis hivernal dans Le Passer

Le comité de rédaction du Passer – revue scientifique de la LPO-IdF – a le plaisir d'annoncer la publication de notes sur l'hivernage d'une Fauvette babillarde orientale et le séjour d'au moins 3 semaines d'un Pouillot fitis en décembre. Vous pouvez télécharger ces notes aux adresses https://lpo-idf.fr/site/_fichiers/pages/article_babillarde.pdf  et https://lpo-idf.fr/site/_fichiers/pages/article_grandsmoulins.pdf
Nous en profitons pour vous rappeler que Le Passer est disponible gratuitement sur le site de la LPO-IdF au fur et à mesure de la composition des articles. Cette année déjà un article sur les pics, un sur la nidification de 7 espèces d'Ardéidés à St-Quentin-en-Yvelines et l'établissement en cours d'une population de Parruche alexandre.
Le numéro 55 en cours et les précédents sont consultables à l'adresse https://lpo-idf.fr/?pg=publications&ar=ps

posté par Frédéric Malher
 
jeudi 12 mai 2022
Oiseaux
Comptage Oiseaux des Jardins

Vous trouverez dans la rubrique "Enquêtes naturalistes  et suivis" les résultats du comptage des Oiseaux des jardins de mai 2021.

Prochain comptage les 28 et 29 mai.

Document à télécharger :  Affiche_comptage_mai2022VF-1762.pdf
posté par Eric Grosso (LPO IdeF)
 
lundi 9 mai 2022
NaturaList : gérer vos listes de raccourcis
 
 
 
 
 
 
Pour accélérer la saisie des observations sur le terrain, vous avez la possibilité de créer des raccourcis personnalisés, petits boutons qu’il suffit de cliquer pour saisir une espèce. Pour en savoir plus, nous vous invitons à relire notre actu du 9 avril 2021.

 

 

NaturaList permet désormais de gérer des listes de raccourcis et de disposer ainsi, par exemple, d’une liste pour les oiseaux des villes, des forêts, des campagnes, des marais…


Ces listes peuvent aussi concerner d’autres groupes faunistiques. Si vous faites des suivis de mares, vous pouvez créer une liste des amphibiens ou des odonates que voous rencontrez de façon régulière.


Il est enfin possible de créer des listes mixtes et d’avoir, au sein d’un groupe de raccourcis, des oiseaux, des mammifères, des papillons par exemple.

Légende de l'image : Créer des listes de raccourcis permet une saisie plus rapide des données sur le terrain.

posté par Philippe Jourde mercredi 2 mars 2022, 12:01

posté par Eric Grosso (LPO IdeF)
 
mardi 3 mai 2022
Oiseaux
8 mai ornitho

Le 8 mai ornitho c'est ce week-end ! 

La visio pour présenter le protocole avec la saisie des observations par liste est décalée au jeudi 05 à 18h30. Il est toujours possible de s'inscrire à eric.grosso@lpo.fr

 

 

posté par Eric Grosso (LPO IdeF)
 
vendredi 22 avril 2022
Oiseaux
“8 mai ornitho”

“Après le “8 mai ornitho”, confiné depuis chez soi, la LPO IDF souhaite poursuivre cette mobilisation et vous propose une journée de comptages sur votre site ornitho préféré.
L'objectif : Faire le maximum de liste avec des espèces différentes entre 6h et 23h.

Pour participer c’est facile, il vous suffit d’entrer vos listes d’espèces sur Faune-Île-de-France ou depuis votre mobile avec l’application NaturaList et de sélectionner le code étude « 8 mai ». Toutes les espèces d’oiseaux sont bien-sûr à noter. Pensez à bien indiquer les codes atlas et les effectifs maximums observés en même temps.

 La saisie sera ouverte jusqu’au 15 mai.

A partir de ces informations, nous dénombrerons le total d’espèces inventoriées sur la journée, le nombre de données et de listes collectées ainsi que les zones d’observation les plus riches. A l’issu de cette journée défi, le top 10 des espèces les plus observées, les espèces les plus inattendues, et le nombre de participants, vous seront communiqués sur Faune-Île-de-France et via les réseaux sociaux de la LPO IdF.

Afin de limiter le bilan carbone de cette journée, nous vous invitons vivement à vous déplacer à pied, en vélo, en transport en commun... pour aller sur votre site ornitho préféré !

Grâce à cette journée et à vos participations nombreuses, nous espérons approfondir nos connaissances sur les populations nicheuses de la région.

Alors tous à nos jumelles et longue-vue 😉

 

2 évènements s’ajoutent à cette journée :

Mercredi  4 mai 18h30 : visio  sur la saisie des données par liste.  Inscription à eric.grosso@lpo.fr

Samedi 7 mai : Prospection de l’aire d’autoroute de Limours-Janvry, de 9h30 à 11h
Inscription obligatoire auprès du standard : 01 53 58 58 38

 

Avec les soutiens de la région Ile-de-France et de la fondation Vinci Autoroutes


 

posté par Eric Grosso (LPO IdeF)
 
vendredi 15 avril 2022
Oiseaux
Résumé de l’action Busards des bénévoles affilés au Groupe local LPO Seine-Gâtinais 2021

A la mi-mai 2021, le groupe LPO Seine-Gâtinais a reçu une demande du Réseau Busards pour participer à la prospection d’un carré dans le cadre de l’enquête nationale sur les effectifs des Busards et des Milans.

Nous avons opté pour le ce carré 2316E. Dès la première sortie, plusieurs vols de Busards ont pu être observés. Connaissant le destin de nombreuses nichées de Busards, qui se terminent sous les moissonneuses, nous ne pouvions nous contenter d’un simple comptage. D’autant plus que nous avions vu non seulement des Busards St Martin mais aussi un couple de Busards cendrés !

https://cdnfiles1.biolovision.net/www.faune-iledefrance.org/userfiles/photosnews/busardSM.jpg

Busard Saint-Martin Circus cyaneus © D. Stefanescu

Grâce à l’expérience de Melvyn Guillot-Jonard et ses contacts avec la Pieverte bio 77 ainsi qu’un coaching à distance par Bianca Di Lauro et Eric Grosso du Réseau busards, nous avons pu mettre en place une recherche de nids et un suivi. Plusieurs personnes nous ont rejoints dont Vincent van de Bor du Parc du Gâtinais et Alexandre Verroye qui travaille au Conseil Général. Fort heureusement, deux couples (Busard St Martin et Busard cendrés) nichaient dans le même champ de blé. De surcroît, l’exploitant de ce champ était à 100% d’accord pour aider à protéger les nids. Nous sommes très probablement passés à côté d’un autre nid de Busards St Martin qui se situait dans un champ d’agriculteur qui s’était montré moins avenant.

Nous avons mis en place des protections (grillage autour des nids). Mais il fallait être présent le jour de la récolte ... En effet, avec la météo très pluvieuse, les récoltes ont été retardées, mais les petits Busards ont continué à grandir. C’est ainsi que fin juillet, les quatre jeunes Busards St Martin avaient commencé à voler... Pendant tout le mois de juillet, on attendait la date de la moisson. Mais le 24 juillet, prévenus un peu à la dernière minute, plus que quatre bénévoles (les moins expérimentés !) pouvaient se rendre, dans une certaine précipitation, sur le terrain. Olivier Noguera, pilote de drone et d’A320, nous a permis de vérifier où étaient les jeunes grâce à un survol à peine une demi-heure avant l’arrivée de la moissonneuse. Le poussin du Busard cendré, trop jeune encore pour voler, ne pouvait que rester blotti dans la protection. Mais les St Martin étaient sortis du nid et ont commencé à se disperser à droite et à gauche dans le blé. Dans la poussière et le bruit, Cyril, Morgan et Sophie tentaient de suivre les jeunes tandis que Birgit était assise à côté de l’agriculteur dans la cabine.

https://cdnfiles1.biolovision.net/www.faune-iledefrance.org/userfiles/photosnews/moison91.jpg

En route vers la moissonneuse.  Photo: Sophie Rivoal

Vers midi, nous pensions que les quatre jeunes BSM étaient sortis d’affaire. On s’est regroupé, on commençait à se détendre pendant que la moisson continuait. D’un coup la machine s’est arrêtée, l’agriculteur nous a informés qu’il venait de faucher un jeune qui avait volé vers la machine. Nous nous étions détendus trop tôt ! L’agriculteur était en larmes, nous aussi.

Même si c’était un moment difficile, nous savons tous que sans notre intervention, aussi bien le poussin de Busard cendré que les trois de St Martin auraient été perdus. Depuis, nous avons eu le temps de nous structurer et de mieux anticiper la saison 2022. Si vous vous intéressez à la protection des Busards en Essonne, dans le Nord du Gâtinais, n’hésitez pas à nous rejoindre. Sorties prévues pour le dimanche matin 17 et le samedi matin 23 avril 2022 (renseignements groupe.seine-gatinais@lpo.fr)

Birgit, pour le nouveau groupe BENG

posté par Eric Grosso (LPO IdeF)
 
mercredi 13 avril 2022
Oiseaux
EPOC et EPOC ODF
Voici un message de la coordination nationale de l'Atlas.
 
Le mois de mars s'est achevé sur une participation en hausse pour le dispositif EPOC. En effet, au niveau national, on note une progression de près de 124% (chiffres provisoires, plusieurs 10aines d'EPOC dorment encore sur les carnets de terrain). Bravo à tous pour ce bel effort !
Les premiers chiffres pour ce début de mois d'avril font état d'un certain ralentissement, probablement en relation avec les mauvaises conditions météorologiques.
 
Concernant les EPOC-ODF, les résultats préliminaires de mars font état d'au moins 1 300 EPOC-ODF visités, soit près de 30 % du point de ce printemps 2022. Une fois de plus, ces résultats sont préliminaires, bon nombre d'EPOC-ODF ayant fait l'objet d'un relevé papier, n'apparaissent pas encore sur faune-france.  Les observateurs peuvent d'ores-et-déjà effectuer leur second passage (du 1er avril au 8 mai), en respectant un délai d'une 30aine de jours avec le passage mars.
 
Plusieurs d'entre vous me font état d'observateurs n'ayant pu faire le passage de mars mais motivés pour les deux suivants. Il faut bien entendu encourager ces observateurs à effectuer les deux passages restants. De même, si des observateurs sont partants pour prendre en charge une maille EPOC-ODF à partir d'aujourd'hui, cela ne présente aucun problème du point de vue de la méthode.
 
Vous aurez également remarqué que les EPOC et EPOC-ODF réalisés depuis plusieurs semaines ne remontent plus sur la plateforme ODF. Nous avons un problème de synchronisation entre faune-france et ODF que nous tentons de régler. Tant que ces EPOC et EPOC-ODF apparaissent bien sur faune-france, il n'y a aucun problème.
 
Pensez-bien à vérifier que le code-projet utilisé par les EPOCeurs est le bon suivant les dispositifs. Certains ont tendance à inverser les deux, d'autres à utiliser la simple saisie par liste complète. Si le cas se présente, il suffit que l'observateur édite le formulaire et sélectionne le bon code-projet.
 
Dernier point: les dispositifs EPOC et EPOC-ODF ont fait l'objet d'une présentation à la toute dernière conférence e l'EBCC qui s'est déroulé la semaine dernière à Lucerne. Les premiers résultats produits par Jean Nabias, en thèse avec nous sur le sujet des tailles de populations, ont particulièrement enthousiasmé nos collègues européens. 
 
 
Pour savoir où sont les points EPOC ODF à faire, il faut aller voir sur le site oiseaux de France  (carte puis points EPOC 2022).
 
Me prévenir de votre choix pour éviter les doublons : eric.grosso@lpo.fr
posté par Eric Grosso (LPO IdeF)
 
lundi 11 avril 2022
Oiseaux
Les rapaces nocturnes donnent de la voix, c’est le moment d’en profiter !

Faire des prospections « rapaces nocturnes » en mode « EPOC ».

La période est idéale pour repérer les rapaces nocturnes nicheurs tels que la Chevêche d’Athéna, le Hibou moyen-duc, l’Effraie des clochers. Ces espèces sont particulièrement actives à cette saison et sont aisément détectables à l’oreille. Des données de présence/absence manquent encore pour le prochain atlas des oiseaux de France. Pour vos prospections nocturnes, n’hésitez pas à privilégier les EPOC.

Où prospecter ?

La Chevêche d’Athéna, le Hibou moyen-duc et l’Effraie des clochers vivent dans des habitats assez similaires, plutôt en milieu rural. Ces trois espèces apprécient les milieux ouverts (bocages, prairies naturelles, champs cultivés entrecoupés de bois, etc.) et dotés, de cavités propices à la nidification pour la chevêche, de bâtiments et de granges pour l’effraie et de grands arbres abritant d’anciens nids de corvidés pour le Moyen-duc.

Faire des EPOC « rapaces nocturnes » pour alimenter l’atlas ODF

En dehors des suivis spécifiques ciblant ces espèces, la méthodologie EPOC est à privilégier pour les prospections.

Les données collectées dans le cadre de ces EPOC alimenteront le futur atlas des oiseaux de France de 2019-2024, en améliorant les connaissances sur la répartition du Hibou moyen-duc, de la Chevêche d’Athéna, de l’Effraie des clochers.

posté par Eric Grosso (LPO IdeF)
 
vendredi 8 avril 2022
Oiseaux
Coucou sans bagou
 
Le Coucou gris revient d'Afrique et, à cette période de l'année, son chant caractéristique devrait enrichir le concert des grives, pinsons, pouillots et autres mésanges.

Cette année pourtant, l'ambiance demeure encore bien morne. Les conditions météorologiques des derniers jours ont été globalement défavorables. Vent, pluie, gelés, voire neige dans certaines régions, ont peut-être contrecarré le retour de certains migrateurs, ce que semble indiquer les accidents de la courbe phénologique de vos observations. Il est aussi possible que le temps frais oblige les oiseaux à se concentrer sur la recherche d'une nourriture moins disponible, plutôt que de borner leurs territoires ou attirer des partenaires.

Vos observations collectées par listes complètes révèlent le retard pris. Il sera intéressant d'observer, dans les prochains jours, si la fréquence de l'espèce connaîtra un net sursaut ou si le décalage observé se maintiendra pour le reste de la saison.

 

https://cdnfiles1.biolovision.net/www.faune-france.org/userfiles/FauneFrance/FFnews/Cuccucgraph2022.JPG

Fréquence des mentions de Coucou gris dans les listes complètes transmises aux bases de données de la démarche Faune-France (cliquez sur le graphique pour l'agrandir).

 

 
posté par Philippe Jourde mercredi 6 avril 2022, 17:21

Légende de l'image : Le Coucou gris est-il bloqué dans sa migration par le mauvais temps ou demeure-t-il silencieux ? Vos relevés par listes complètes (EPOC notamment) permettront de le dire dans les prochains jours. © Gaëtan Delaloye

posté par Eric Grosso (LPO IdeF)
page :
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 283

Ligue pour la Protection des Oiseaux Délégation Île-de-France
Visionature
VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2022