www.faune-iledefrance.org
 Visiteur Anonyme  [J'aimerais participer]
VisionatureVisionature
Accueil
 
Les partenaires
Consulter
  Les observations
    - 
Les 2 derniers jours
    - 
Les 5 derniers jours
    - 
Les 15 derniers jours
     Données et analyses
       - 
Grillon champêtre 2020
       - 
Citron 2020
       - 
Vulcain 2020
       - 
Brunette hivernale 2020
       - 
Grenouille agile 2020
       - 
Grenouille rousse 2020
       - 
Rainette verte 2020
       - 
Salamandre tachetée 2020
       - 
Triton palmé 2020
       - 
Hérisson d'Europe 2020
       - 
Lièvre d'Europe 2020
       - 
Ragondin 2020
       - 
Balbuzard pêcheur 2020
       - 
Bouscarle de Cetti 2020
       - 
Busard des roseaux 2020
       - 
Cigogne blanche 2020
       - 
Faucon hobereau 2020
       - 
Gorgebleue à miroir 2020
       - 
Grue cendrée 2020
       - 
Huppe fasciée 2020
       - 
Mésange boréale 18-20
       - 
Milan noir 2020
       - 
Milan royal 2020
       - 
Moineau friquet 19-20
       - 
Couleuvre helvétique 16-19
       - 
Mante religieuse 14-19
 - 
Les galeries
Information
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
Sur votre agenda
  Aide
    - 
Espèces à publication limitée
    - 
Explication des symboles
    - 
les FAQs
  Statistiques d'utilisation
Atlas avifaune
 - 
Atlas
 - 
La faune de votre commune
 - 
Cartes de présence
Utilisation du Site
 - 
Les différents modes de saisie
 - 
Code d'usage
 - 
Prise en main
 - 
Application NaturaList
 - 
Téléchargements
 - 
Où saisir mes observations en dehors de l'île-de-France?
Enquêtes naturalistes et suivis
 - 
Enquête hirondelle (2012-2013)
 - 
Synthèse de l’étude Hirondelle de fenêtre en Ile-de-France de 2013 à 2017
Papillons
 - 
Introduction à la saisie des Hétérocères
 - 
Les Synthèses Rhopalos en Île-de-France
Le Passer (revue de la LPO-IdF)
 - 
Consulter les derniers articles du Passer
Etudes à partir de Faune-IDF
 - 
L'afflux de Sizerins de l'hiver 2017-18
 - 
Utilisations des données
 - 
Formulaire de demande de synthèse de données Faune IDF
 - 
Projet Observatoire Participatif de la Biodiversité du Plateau de Saclay
 - 
Avifaune du massif de Rambouillet
 - 
Synthèses des observations ornithologiques dans les Boucles de la Marne
 - 
Note de Synthèse 2013-2014 sur le Balbuzard pêcheur en région Ile-de-France
 - 
La météo du printemps 2013 et la reproduction de la Sittelle torchepot
 - 
L’impact de la météorologie du mois de mars 2013
 - 
Pression d’observation et variations du nombre de données sur Faune-IdF
 - 
Synthèse des observations d'oiseaux rares au Bois de Vincennes
 - 
Synthèse des observations ornithologiques à Saulx-les-Chartreux
Oiseaux rares
 - 
Rapports CHR
 - 
Homologation CHN
Orthoptères
 - 
À propos de la saisie des orthoptères sur Faune Île-de-France
Les liens

Toutes les nouvelles
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 213
 
jeudi 26 novembre 2020
Oiseaux
Protocole A l'heure des oiseaux + SHOC

Les règles sanitaires vont s’assouplir dès ce week-end et nous allons pouvoir agrandir et allonger nos zones de prospection.  
Comme nous sommes nombreux à continuer de télétravailler et que nous avons découverts des zones insoupçonnées de biodiversité dans notre km, nous vous proposons de continuer le protocole à l’heure des oiseaux durant le mois de décembre.  
Les règles restent les mêmes, une saisie par formulaire, un rayon d’1km de chez soi, 1h de balade et toujours le même code “heure_oiseaux”.  

Pour toutes vos autres observations, nous vous invitons à utiliser à la saisie par formulaire, sans ajouter de code étude.  

Dès le 1er décembre, le protocole SHOC commence, si vous avez un carré STOC ou si vous souhaitez participer, n’hésitez pas à revenir vers le muséum : shoc@mnhn.fr 
Le protocole SHOC est disponible ici 

 

Belles observations à tous ! 

posté par Lucille Bourgeais
 
vendredi 6 novembre 2020
Oiseaux
Protocole A l'heure des Oiseaux

Cette période n’est pas une période comme les autres pour l’ornithologie. Et pour cause, impossible, confinés, d’explorer nos sites préférés pour y observer migrateurs et hivernants 
Nous pouvons pourtant mettre ce temps à profit pour récolter des données et nous amuser un peu ! 

La LPO Ile-de-France vous présente le projet “à l’heure des oiseaux” et vous propose de prendre un peu de temps chaque jour pour observer L'objectif : faire une liste d’observations par jour, depuis son domicile ou lors d’une sortie (1h maximum, 1km max). 

Pour participer c’est facile, il vous suffit d’entrer vos listes d’espèces sur Faune-Île-de-France ou depuis votre mobile sur l’application Naturalist et de sélectionner le code étude «heure_oiseaux». Toutes les espèces d’oiseaux sont bien-sûr acceptées y compris les nocturnes. Pensez à bien noter les effectifs maximums observés en même temps.

Attention, le code est uniquement accessible avec la saisie par liste (formulaire journalier).

 

La saisie sera ouverte jusqu’au 1er décembre (pour le moment). 

A partir de ces informations, nous dénombrerons le total d’espèces inventoriées sur la durée de l’opération, le nombre de données et de listes collectées ainsi que les zones d’observation les plus riches. A l’issu de cette opération, le top 10 des espèces les plus observées, les espèces les plus inattendues, et le nombre de participants, vous seront communiqués sur Faune-Île-de-France, les réseaux sociaux et si possible dans le LPO-info IDF. 

Nous vous invitons à respecter strictement les instructions données par les autorités sanitaires et votre collectivité, en respectant bien la durée maximum autorisée et la distance au domicile règlementaire et en vous munissant de l’attestation légale pour toute sortie. 

 

Grâce à votre mobilisation, nous espérons approfondir nos connaissances sur les populations d’oiseaux à l’automne. 

Alors tous à nos jumelles et longue-vue😉 
 

Pour toutes questions sur le protocole : lucille.bourgeais@lpo.fr 

Pour vous aider à la saisie par liste : 

posté par Lucille Bourgeais
 
mercredi 4 novembre 2020
Oiseaux
Colloque Migration 2020 : inscrivez vous !

Le colloque Migration 2020 dédié à l’étude de l’avifaune migratrice se déroulera du 24 au 28 novembre 2020, en ligne et en fin de journée.

Cet événement est organisé par la LPO France avec le soutien du Muséum national d'Histoire naturelle, du Ministère de la Transition Écologique et Solidaire, de l'Office Français pour la Biodiversité et avec le concours des bénévoles de la LPO Ile-de-France.

Le colloque Migration 2020 se déroulera en 3 sessions :

  • 24-25/11 : Méthodes & perspectives
  • 26-27/11 : Mécanismes & évolution
  • Samedi 28/11  : Conservation

Du fait de la situation sanitaire, le colloque, qui devait se tenir au Jardin des Plantes, se déroulera sous la forme d'une série de Webinaires.

Tous les renseignements utiles sont consultables sur le site Colloque migration 2020 : programme, inscriptions et informations.

posté par Olivier Laporte
 
lundi 5 octobre 2020
Oiseaux
Enquête européenne sur le Pluvier doré

Le Wader Study Group organise un recensement européen des Pluviers dorés les 17 et 18 octobre prochains.

Ce dénombrement s'inscrit dans un suivi à long terme. Les comptages précédents ont été menées en 2003, 2008 et 2014. La France n’y avait semble-t-il pas pris part.

Pour les pays du Nord, le mois d'octobre correspond à un pic de présence de l'espèce. En 2014, près de 870 000 pluviers avaient été dénombrés dans les îles britanniques, au Bénélux, en Scandinavie, en Pologne et aux pays baltes. En 2003 et 2008, la seule Allemagne accueillait près de 200 000 oiseaux !

En France, à cette période, les effectifs seront probablement bien plus modestes mais, au final, demeurent assez méconnus et réservent peut-être quelques surprises. Nous tenterons, cette année, en collaboration avec l’OFB, d’apporter quelques données.

Si vous souhaitiez contribuer à cette enquête, pour laquelle aucun protocole précis n’est fourni, veuillez collecter les informations, idéalement sous forme de listes complètes, en les attribuant au code étude "PluvApri2020".

Le Wader Study Group invite les observateurs à prêter une attention toute particulière aux Vanneaux huppés et Courlis cendrés, deux autres espèces au statut de conservation défavorable.

posté par Olivier Laporte
 
dimanche 20 septembre 2020
Oiseaux
Simplification de la validation des oiseaux rares

Simplification de la validation des oiseaux rares

Depuis le lancement de Faune-IDF en 2011, les espèces les plus rares au niveau régional étaient « soumises à homologation régionale ». Cela signifie que leurs observations devaient être examinées par le Comité d’Homologation Régional (CHR) préalablement à leur validation sur le site.

En 2020, le CHR est arrivé au constat que cette procédure n’était plus nécessaire pour deux raisons :

1/ Les espèces les plus rares régionalement ne sont pas forcément les plus difficiles à identifier (ex. : Huîtrier pie, Tichodrome…) et ne nécessitent donc pas un examen détaillé systématique.

2/ L’équipe des valideurs du site comprend déjà l’ensemble des membres du CHR : une seule instance de validation suffit.

Conséquence de cette simplification : les triangles blancs signalant les espèces « homologables régionalement » vont disparaître sur les nouvelles données. Seuls resteront les triangles jaunes des espèces soumises à homologation nationale.

Bien entendu, les messages d’alertes automatiques resteront activés sur les espèces les plus rares ou sujettes à confusions fréquentes, pour vous rappeler de fournir une description lorsqu’aucun document (photo ou son) n’est disponible.

C’est l’occasion de rappeler que vos descriptions dans ce cas doivent être complètes et précises et qu’il est notamment important de nommer correctement les différentes parties du plumage d’un oiseau afin d’éviter tout malentendu sur le vocabulaire.

Avec cette simplification, la validation de vos données sera, nous l’espérons, encore plus rapide et fluide. Merci pour vos contributions et belles observations d’oiseaux rares !

 

                                        -- Mouette tridactyle immature, base de loisirs de St Quentin-en-Yvelines © O. Laporte --

posté par Stanislas Wroza
 
jeudi 6 août 2020
Oiseaux
Lancement du nouvel Atlas des Oiseaux Nicheurs de France !

2021 : Lancement du prochain Atlas des Oiseaux de France

 
 
Copie du message de Philippe Jourde sur Faune France le mercredi 8 juillet 2020

Depuis la parution de l’Atlas des Oiseaux de France métropolitaine en 2015 (données de 2005-2012), l'avifaune a sensiblement évolué. A titre d'exemple, la Pie-grièche à poitrine rose ne semble plus être nicheuse en France. A l'inverse, l'Ibis falcinelle fait preuve d'un fort dynamisme au-delà de son bastion méditerranéen. Il semble donc important d’actualiser aujourd’hui nos connaissances.

Sous l’égide d’un Comité scientifique animé par la LPO et regroupant associatifs et chercheurs, émerge le projet d’un nouvel Atlas des Oiseaux de France. Il couvrira la période 2021-2024. Ses principaux objectifs sont de cartographier la répartition des différentes espèces d’oiseaux à l’échelle nationale, en période de nidification et d'hivernage, mais également d'améliorer l’estimation des tailles de populations. Cette information fait actuellement défaut pour près de 60% des espèces de l'avifaune nicheuse.

A l'occasion de cet ambitieux projet, dont les départements et territoires d’outre-mer font partie intégrante, l’ensemble des contributeurs de Faune-France seront mis à contribution par l’intermédiaire de leurs observations quotidiennes. Les données collectées sous forme de listes complètes, plus riches d'information, seront largement privilégiées dans les analyses envisagées.

Courant de l’automne, la méthode de prospection sera présentée, notamment par le biais de vidéos. Dans l'attente, un premier document décrit sommairement ce nouveau projet d'Atlas des oiseaux de France.

Légende de l'image : depuis l'Atlas de 2012, la répartition de nombreuses espèces a sensiblement évolué. C'est le cas de celle de la Spatule blanche. Le nouvel Atlas des oiseaux de France permettra de dresser un nouvel état des lieux. © Philippe Jourde 

posté par Frédéric Malher
 
vendredi 17 juillet 2020
Oiseaux
Mise à jour de la liste des espèces et des sous-espèces d'oiseaux d'Île-de-France

Cette liste des 367 espèces d'oiseaux et de leurs sous-espèces connues en Île-de-France est une mise à jour (au 1er janvier 2020) de celle parue dans Les Oiseaux d'Île-de-France (Le Maréchal et al., 2013). Elle suit la nouvelle liste des Oiseaux de France (LOF) établie par la Commission de l’avifaune française (CAF, 2020) pour le classement des taxons (espèces et sous-espèces) dans les catégories A, B et C. La CAF qui suivait une liste européenne jusqu'en 2018, a choisi de suivre la liste mondiale de l'International Ornithological Committee.


https://www.worldbirdnames.org/

https://en.wikipedia.org/wiki/International_Ornithologists%27_Union

 

Colonnes et statuts

Lorsqu'il n'y a pas de preuves formelles qu’une sous-espèce ait été identifiée dans notre région, alors que sa présence y est probable de par sa répartition en France, un point d’interrogation précède le nom scientifique. Lorsque qu'il n'y a aucune information sur le statut subspécifique, l’expression : "appartenance subspécifique inconnue" a été utilisée.

- Les colonnes 1 et 2 permettent de classer la liste selon les recommandations de la Commission de l'Avifaune Française (CAF, 2020). La colonne 1 pour les espèces seules, la colonne 2 pour les espèces et sous-espèces.
- La colonne 3 précise les catégories A, B et C de la LOF. Catégorie A (origine naturelle des individus et des populations concernés, taxon observé au moins une fois depuis le premier janvier 1950), B (origine naturelle mais taxon pas observé après le 1er janvier 1950), C (individus d’origine naturelle appartenant à une population maintenant établie à l’état sauvage mais qui dérive d’individus échappés de captivité ou introduits).
- La colonne 4 donne respectivement les noms scientifiques et les descripteurs (autorités) du taxon (le descripteur est entre parenthèses quand le nom scientifique a changé depuis la première description), la colonne 5, les noms vernaculaires.
- Les colonnes 6, 7, 8, 9 et 10 fournissent le statut biologique réduit selon la codification utilisée dans les Oiseaux d'Île-de-France et reprise ci-dessous. La colonne 6 reprend les estimations d'effectifs nicheurs de L'Atlas des oiseaux nicheurs d'Île-de-France (2017).


Détail des statuts

N : espèce nicheuse
NS : espèce nicheuse dont la majorité de la population est considérée comme sédentaire
M : espèce observée en migration
H : espèce hivernante (séjour d'au moins 15 jours entre le 15 décembre et le 15 février)
S : sédentaire
O : espèce nicheuse occasionnelle ou qui ne niche pas tous les ans
TR : très rare, de 1 à 20 couples
R : rare, de 21 à 200 couples
PC : peu commun, de 201 à 2000 couples
C : de 2001 à 20 000 couples
TC : de 20 001 couples à 100 000 couples et plus

 

Les 2 colonnes suivantes donnent le statut migrateur et hivernant selon la codification ci-dessous.
Statut migrateur et/ou hivernant
O : occasionnel
TR : très rare, de 1 à 50 ind.
R : rare, de 51 à 500 ind.
PC : peu commun, de 501 à 5 000 ind.Fichier  
C : commun, de 5 001 à 50 000 ind.
TC : très commun, de 50 001 à 250 000 ind. et plus
- La colonne "XIXe siècle" rappelle les espèces qui n’ont pas été revues depuis la fin de ce siècle en Île-de-France.
- La dernière colonne concerne les espèces introduites ou échappées de captivité, mais faisant partie de la Liste officielle des Oiseaux de France en catégorie C (espèces capables de maintenir des populations viables sans apport supplémentaire d’origine humaine).


Statistique

 La liste des oiseaux d'Île-de-France 2020 comprend 155 espèces nicheuses rares ou régulières et 31 nicheuses occasionnelles.


Références bibliographiques

- Atlas des oiseaux nicheurs d'Île-de-France 2009-2014 (AON IDF, 2017). CORIF ; 203 pages.
- Le Maréchal P., Laloi D. et Lesaffre G. (2013). Les oiseaux d'Île-de-France. Nidification, migration, hivernage. CORIF-Delachaux et Niestlé, Paris, 512 pages.
- CAF (2020). Liste officielle des Oiseaux de France - version 2020 (catégories A, B et C). Ornithos 27-3 : 170-185.
- Rapports du Comité d'Homologation Régional publiés dans Le Passer, revue du CORIF, puis de la LPO Île-de-France.

 

> Téléchargez la liste actualisée des oiseaux d'Île-de-France

posté par Lucille Bourgeais
 
mardi 7 juillet 2020
Oiseaux
Le rapport 2019 du CHR est arrivé

Le rapport sur les observations d'espèces rares en Île-de-France du Comité d'Homologation Régional est disponible

Document à télécharger :  4Articlechr2019def-4019.pdf
posté par Frédéric Malher
 
samedi 16 mai 2020
Les résultats de l'opération "Confinés mais aux aguets"

Les statistiques sont accessibles en cliquant ici :

Vous pouvez en particulier comparer les pays qui ont participé à cette opération.

Quelques remarques de Gaétan:

 - Pour les DOMs, il n’y a pas de carte car c’est calculé avec la grille européenne ce qui pose quelques problème
-  De même, l’entrée « Tous les pays » ne concerne que l’Europe, il n’y a pas les espèces des DOMs (mais ils peuvent voir leurs pages privées sans soucis)
-  Les stats sont du 15 mars -> 15 mai et ne sont plus mises à jour au niveau européen

Bonne journée et bon premier week-end de déconfinement,

posté par Frédéric Malher
 
mardi 5 mai 2020
Oiseaux
8 mai ornitho

Ce printemps n’est pas un printemps comme les autres pour l’ornithologie. Et pour cause, impossible, confinés, d’explorer nos sites préférés pour y observer migrateurs et nicheurs.  

Nous pouvons pourtant mettre ce temps à profit pour récolter des données et nous amuser un peu ! 

Faune-Île-de-France lance cette année le « 8 mai ornitho » et vous propose de transformer votre lieu de résidence en observatoire ornithologique ! L'objectif : compter le maximum d’espèces (différentes et en nombres) en 24h depuis son domicile. 

Pour participer c’est facile, il vous suffit d’entrer vos listes d’espèces sur Faune-Île-de-France ou depuis votre mobile sur l’application Naturalist et de sélectionner le code étude « 8 mai ». Toutes les espèces d’oiseaux sont bien-sûr acceptées y compris les nocturnes. Pensez à bien noter les effectifs maximums observés en même temps. Le nombre de listes n’est pas limité sur la journée. La saisie sera ouverte jusqu’au 15 mai. 

A partir de ces informations, nous dénombrerons le total d’espèces inventoriées en 24h sans quitter nos domiciles, le nombre de données et de listes collectées ainsi que les zones d’observation les plus riches. A l’issu de cette journée défi, le top 10 des espèces les plus observées, les espèces les plus inattendues, et le nombre de participants, vous seront communiqués sur Faune-Île-de-France et si possible dans le LPO-info IDF 

Comme vous le savez, le 8 mai nous serons encore confinés. Nous vous invitons à respecter strictement les instructions données par le gouvernement et les collectivités locales. Développons donc l’ornithologie à domicile, depuis notre fenêtre ou dans notre jardin pour ceux qui ont la chance d’en posséder. 

Grâce à cette journée et à vos participations nombreuses, nous espérons approfondir nos connaissances sur les populations nicheuses de la région. Nous souhaitons également que cette journée du « 8 mai ornitho » soit la première d’une longue série dans les années à venir. 

 

Alors tous à nos jumelles et longue-vues ;-)

 

Pour toutes questions : ile-de-france@lpo.fr

posté par Lucille Bourgeais
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 213

Ligue pour la Protection des Oiseaux Délégation Île-de-France
Visionature
VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2020