www.faune-iledefrance.org
 Visiteur Anonyme  [J'aimerais participer]
VisionatureVisionature
Accueil
 
Les partenaires
Consulter
  Les observations
    - 
Les 2 derniers jours
    - 
Les 5 derniers jours
    - 
Les 15 derniers jours
     Données et analyses
       - 
Grillon champêtre 2020
       - 
Citron 2020
       - 
Vulcain 2020
       - 
Brunette hivernale 2020
       - 
Grenouille agile 2020
       - 
Grenouille rousse 2020
       - 
Rainette verte 2020
       - 
Salamandre tachetée 2020
       - 
Triton palmé 2020
       - 
Hérisson d'Europe 2020
       - 
Lièvre d'Europe 2020
       - 
Ragondin 2020
       - 
Bouscarle de Cetti 2020
       - 
Faucon hobereau 2020
       - 
Gorgebleue à miroir 2020
       - 
Huppe fasciée 2020
       - 
Mésange boréale 18-20
       - 
Milan noir 2020
       - 
Moineau friquet 19-20
       - 
Pie-grièche écorcheur 2020
       - 
Rousserolle verderolle 2020
       - 
Étourneau sansonnet 2020
       - 
Couleuvre helvétique 16-19
       - 
Mante religieuse 14-19
 - 
Les galeries
Information
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
Sur votre agenda
  Aide
    - 
Espèces à publication limitée
    - 
Explication des symboles
    - 
les FAQs
  Statistiques d'utilisation
Atlas avifaune
 - 
Atlas
 - 
La faune de votre commune
 - 
Cartes de présence
Utilisation du Site
 - 
Les différents modes de saisie
 - 
Code d'usage
 - 
Prise en main
 - 
Application NaturaList
 - 
Téléchargements
 - 
Où saisir mes observations en dehors de l'île-de-France?
Enquêtes naturalistes et suivis
 - 
Enquête hirondelle (2012-2013)
 - 
Synthèse de l’étude Hirondelle de fenêtre en Ile-de-France de 2013 à 2017
Papillons
 - 
Introduction à la saisie des Hétérocères
 - 
Les Synthèses Rhopalos en Île-de-France
Le Passer (revue de la LPO-IdF)
 - 
Consulter les derniers articles du Passer
Etudes à partir de Faune-IDF
 - 
L'afflux de Sizerins de l'hiver 2017-18
 - 
Utilisations des données
 - 
Formulaire de demande de synthèse de données Faune IDF
 - 
Projet Observatoire Participatif de la Biodiversité du Plateau de Saclay
 - 
Avifaune du massif de Rambouillet
 - 
Synthèses des observations ornithologiques dans les Boucles de la Marne
 - 
Note de Synthèse 2013-2014 sur le Balbuzard pêcheur en région Ile-de-France
 - 
La météo du printemps 2013 et la reproduction de la Sittelle torchepot
 - 
L’impact de la météorologie du mois de mars 2013
 - 
Pression d’observation et variations du nombre de données sur Faune-IdF
 - 
Synthèse des observations d'oiseaux rares au Bois de Vincennes
 - 
Synthèse des observations ornithologiques à Saulx-les-Chartreux
Homologation (Oiseaux)
 - 
Rapports CHR
 - 
Homologation CHR/CHN
Orthoptères
 - 
À propos de la saisie des orthoptères sur Faune Île-de-France
Les liens

Toutes les nouvelles
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 207
 
vendredi 17 juillet 2020
Oiseaux
Mise à jour de la liste des espèces et des sous-espèces d'oiseaux d'Île-de-France

Cette liste des 367 espèces d'oiseaux et de leurs sous-espèces connues en Île-de-France est une mise à jour (au 1er janvier 2020) de celle parue dans Les Oiseaux d'Île-de-France (Le Maréchal et al., 2013). Elle suit la nouvelle liste des Oiseaux de France (LOF) établie par la Commission de l’avifaune française (CAF, 2020) pour le classement des taxons (espèces et sous-espèces) dans les catégories A, B et C. La CAF qui suivait une liste européenne jusqu'en 2018, a choisi de suivre la liste mondiale de l'International Ornithological Committee.


https://www.worldbirdnames.org/

https://en.wikipedia.org/wiki/International_Ornithologists%27_Union

 

Colonnes et statuts

Lorsqu'il n'y a pas de preuves formelles qu’une sous-espèce ait été identifiée dans notre région, alors que sa présence y est probable de par sa répartition en France, un point d’interrogation précède le nom scientifique. Lorsque qu'il n'y a aucune information sur le statut subspécifique, l’expression : "appartenance subspécifique inconnue" a été utilisée.

- Les colonnes 1 et 2 permettent de classer la liste selon les recommandations de la Commission de l'Avifaune Française (CAF, 2020). La colonne 1 pour les espèces seules, la colonne 2 pour les espèces et sous-espèces.
- La colonne 3 précise les catégories A, B et C de la LOF. Catégorie A (origine naturelle des individus et des populations concernés, taxon observé au moins une fois depuis le premier janvier 1950), B (origine naturelle mais taxon pas observé après le 1er janvier 1950), C (individus d’origine naturelle appartenant à une population maintenant établie à l’état sauvage mais qui dérive d’individus échappés de captivité ou introduits).
- La colonne 4 donne respectivement les noms scientifiques et les descripteurs (autorités) du taxon (le descripteur est entre parenthèses quand le nom scientifique a changé depuis la première description), la colonne 5, les noms vernaculaires.
- Les colonnes 6, 7, 8, 9 et 10 fournissent le statut biologique réduit selon la codification utilisée dans les Oiseaux d'Île-de-France et reprise ci-dessous. La colonne 6 reprend les estimations d'effectifs nicheurs de L'Atlas des oiseaux nicheurs d'Île-de-France (2017).


Détail des statuts

N : espèce nicheuse
NS : espèce nicheuse dont la majorité de la population est considérée comme sédentaire
M : espèce observée en migration
H : espèce hivernante (séjour d'au moins 15 jours entre le 15 décembre et le 15 février)
S : sédentaire
O : espèce nicheuse occasionnelle ou qui ne niche pas tous les ans
TR : très rare, de 1 à 20 couples
R : rare, de 21 à 200 couples
PC : peu commun, de 201 à 2000 couples
C : de 2001 à 20 000 couples
TC : de 20 001 couples à 100 000 couples et plus

 

Les 2 colonnes suivantes donnent le statut migrateur et hivernant selon la codification ci-dessous.
Statut migrateur et/ou hivernant
O : occasionnel
TR : très rare, de 1 à 50 ind.
R : rare, de 51 à 500 ind.
PC : peu commun, de 501 à 5 000 ind.Fichier  
C : commun, de 5 001 à 50 000 ind.
TC : très commun, de 50 001 à 250 000 ind. et plus
- La colonne "XIXe siècle" rappelle les espèces qui n’ont pas été revues depuis la fin de ce siècle en Île-de-France.
- La dernière colonne concerne les espèces introduites ou échappées de captivité, mais faisant partie de la Liste officielle des Oiseaux de France en catégorie C (espèces capables de maintenir des populations viables sans apport supplémentaire d’origine humaine).


Statistique

 La liste des oiseaux d'Île-de-France 2020 comprend 155 espèces nicheuses rares ou régulières et 31 nicheuses occasionnelles.


Références bibliographiques

- Atlas des oiseaux nicheurs d'Île-de-France 2009-2014 (AON IDF, 2017). CORIF ; 203 pages.
- Le Maréchal P., Laloi D. et Lesaffre G. (2013). Les oiseaux d'Île-de-France. Nidification, migration, hivernage. CORIF-Delachaux et Niestlé, Paris, 512 pages.
- CAF (2020). Liste officielle des Oiseaux de France - version 2020 (catégories A, B et C). Ornithos 27-3 : 170-185.
- Rapports du Comité d'Homologation Régional publiés dans Le Passer, revue du CORIF, puis de la LPO Île-de-France.

 

> Téléchargez la liste actualisée des oiseaux d'Île-de-France

posté par Lucille Bourgeais
 
jeudi 16 juillet 2020
Mammifères
Mission hérisson, c’est parti !

En 2020, le Hérisson d'Europe est à l'honneur. À cette occasion, la LPO, relayée par ses partenaires associatifs, lance un nouvel observatoire national : la Mission hérisson.

Cette enquête participative a pour objectif de déterminer la tendance de la population, indicateur qui nous manque actuellement cruellement.

Pour y participer, il suffit de se doter d’un tunnel à empreintes, de le poser 5 nuits dans le site de son choix, de l'appâter avec quelques croquettes, d'enduire les tampons d'encre naturelle et de disposer deux feuilles de papier à chaque entrée du tunnel. Facile !

À partir de là, tout petit gourmand ou tout petit curieux laissera la trace de son passage. Chaque matin, vous pourrez jouer les inspecteurs et déterminer quelles espèces ont emprunté votre tunnel durant la nuit. En cas de doute, la communauté des experts de la mission vous aidera dans vos déterminations.

Pour transmettre vos résultats, pas besoin de saisie compliquée. Il suffit de faire un cliché des pages d'empreintes et de les poster sur le site dédié, développé en partenariat avec Mosaic, centre de compétence du Muséum national d'Histoire naturelle et de l'Université de la Sorbonne.

Si vous acceptez la Mission Hérisson, rendez-vous sur https://missionherisson.org

posté par Colette Huot-daubremont
 
mardi 7 juillet 2020
Oiseaux
Le rapport 2019 du CHR est arrivé

Le rapport sur les observations d'espèces rares en Île-de-France du Comité d'Homologation Régional est disponible

Document à télécharger :  4Articlechr2019def-4019.pdf
posté par Frédéric Malher
 
samedi 16 mai 2020
Les résultats de l'opération "Confinés mais aux aguets"

Les statistiques sont accessibles en cliquant ici :

Vous pouvez en particulier comparer les pays qui ont participé à cette opération.

Quelques remarques de Gaétan:

 - Pour les DOMs, il n’y a pas de carte car c’est calculé avec la grille européenne ce qui pose quelques problème
-  De même, l’entrée « Tous les pays » ne concerne que l’Europe, il n’y a pas les espèces des DOMs (mais ils peuvent voir leurs pages privées sans soucis)
-  Les stats sont du 15 mars -> 15 mai et ne sont plus mises à jour au niveau européen

Bonne journée et bon premier week-end de déconfinement,

posté par Frédéric Malher
 
mardi 5 mai 2020
Oiseaux
8 mai ornitho

Ce printemps n’est pas un printemps comme les autres pour l’ornithologie. Et pour cause, impossible, confinés, d’explorer nos sites préférés pour y observer migrateurs et nicheurs.  

Nous pouvons pourtant mettre ce temps à profit pour récolter des données et nous amuser un peu ! 

Faune-Île-de-France lance cette année le « 8 mai ornitho » et vous propose de transformer votre lieu de résidence en observatoire ornithologique ! L'objectif : compter le maximum d’espèces (différentes et en nombres) en 24h depuis son domicile. 

Pour participer c’est facile, il vous suffit d’entrer vos listes d’espèces sur Faune-Île-de-France ou depuis votre mobile sur l’application Naturalist et de sélectionner le code étude « 8 mai ». Toutes les espèces d’oiseaux sont bien-sûr acceptées y compris les nocturnes. Pensez à bien noter les effectifs maximums observés en même temps. Le nombre de listes n’est pas limité sur la journée. La saisie sera ouverte jusqu’au 15 mai. 

A partir de ces informations, nous dénombrerons le total d’espèces inventoriées en 24h sans quitter nos domiciles, le nombre de données et de listes collectées ainsi que les zones d’observation les plus riches. A l’issu de cette journée défi, le top 10 des espèces les plus observées, les espèces les plus inattendues, et le nombre de participants, vous seront communiqués sur Faune-Île-de-France et si possible dans le LPO-info IDF 

Comme vous le savez, le 8 mai nous serons encore confinés. Nous vous invitons à respecter strictement les instructions données par le gouvernement et les collectivités locales. Développons donc l’ornithologie à domicile, depuis notre fenêtre ou dans notre jardin pour ceux qui ont la chance d’en posséder. 

Grâce à cette journée et à vos participations nombreuses, nous espérons approfondir nos connaissances sur les populations nicheuses de la région. Nous souhaitons également que cette journée du « 8 mai ornitho » soit la première d’une longue série dans les années à venir. 

 

Alors tous à nos jumelles et longue-vues ;-)

 

Pour toutes questions : ile-de-france@lpo.fr

posté par Lucille Bourgeais
 
jeudi 23 avril 2020
Oiseaux
EPIDEMIE CHEZ LES MESANGES BLEUES ET ARRET DES MANGEOIRES

Deux articles en anglais :
https://www.theguardian.com/environment/2020/apr/22/mystery-bird-illness-investigated-after-german-blue-tit-deaths 

 https://www.birdguides.com/news/mystery-illness-killing-off-german-blue-tits/?fbclid=IwAR1ay4LxH-KBHiGFBj8g15afyV7tJk9LBqzVZVaEpVCHXSMu9wXKc9Hn2WA

(la NABU citée dans les deux articles est l'équivalent allemand de la LPO)


et un avertissement sur la page d'accueil d'Oiseaux des jardins
https://www.oiseauxdesjardins.fr/index.php?m_id=21&a=N352#FN352


signalent une épidémie ayant provoqué en Allemagne plus de 10 000 morts (constatées...), essentiellement chez les Mésanges bleues. C'est probablement la bactérie Suttonella ornithocola qui en serait responsable. Des cas sont signalés en Lorraine.
Une des occasions les plus efficaces de transmission des maladies chez les oiseaux sont les mangeoires. Il est donc extrêmement important, si ce n'était pas déjà fait (normalement on préconise la mi-mars comme date) d'arrêter les nourrissages d'oiseaux.
Chez les oiseaux aussi, la distanciation sociale est importante pour limiter les épidémies !

posté par Frédéric Malher
 
lundi 13 avril 2020
Oiseaux
Synthèse 2019 des observations ornithologiques à Saulx-les-Chartreux

Robin Panvert nous propose cette synthèse issue de ses observations sur le bassin du printemps 2019 à l'hiver 2019/2020, croisées à celles des bases de données naturalistes franciliennes dont Faune-ildefrance.org. 

A télécharger ici : http://files.biolovision.net/www.faune-iledefrance.org/userfiles/vincennes/UTF-8QSynthC3A8seOrnithologiquedubassindeSaulx2019.pdf

posté par Stanislas Wroza
 
jeudi 2 avril 2020
Oiseaux
Nouvelles synthèses des oiseaux des Boucles de la Marne

Bonjour

Les 8ème et 9ème synthèses ornithologiques du groupe local LPO Vallée de la Marne sont en ligne :

https://www.faune-iledefrance.org/index.php?m_id=20019

Bonne lecture !

posté par Lucille Bourgeais
 
jeudi 19 mars 2020
SOYONS RESPONSABLES !

Vous connaissez tous les conditions du confinement que nous impose l’épidémie à coronavirus actuelle. Cela a des conséquences très importantes pour notre activité favorite : il nous est impossible de nous rendre sur nos spots favoris, même seuls, sauf si vous avez la chance d’habiter juste à côté de l’un d’entre eux.

 La seule dérogation qui peut permettre une certaine activité ornithologique en dehors de son domicile est  « déplacements brefs, à proximité du domicile, liés à l’activité physique individuelle ». Il est donc clair que ça exclut de prendre sa voiture pour aller faire son « activité physique » à Jablines ou en Bassée !

Nous vous invitons à respecter strictement ces instructions et à développer l’ornithologie à domicile, depuis sa fenêtre ou dans son jardin pour ceux qui en possède… Lire à ce sujet le message de Philippe Jourde dans le post précédent.

 La LPO-IDF invite tous les contributeurs actifs de Faune IDF à répondre à ce défi !

                                                    pour le COPIL de Faune-IdF et le CT de la LPO-IdF

                                                                          Frédéric MALHER

posté par Frédéric Malher
 
jeudi 19 mars 2020
CONFINES, MAIS AUX AGUETS !

(texte de Philippe Jourde)

Les contraintes de confinement nous obligent à limiter les déplacements. Faune-France vous propose donc de transformer votre lieu de résidence en observatoire de la faune sauvage. Combien d’espèces allez-vous pouvoir observer de chez vous ?

Côté oiseaux, des millions de migrateurs passent en ce moment au-dessus de nos têtes. Il suffit de lever les yeux pour faire de superbes observations. C’est aussi l’occasion de dresser l’inventaire de tous les oiseaux nicheurs visibles de chez vous.

Pour le reste de la faune, nous vous proposerons, durant les prochaines semaines, des recherches ciblées. Il s’agira de trouver une série d’espèces anthropophiles et d’en dresser, tous ensemble, la carte de répartition nationale.

Le premier défi : l'inventaire complet des oiseaux de chez vous

Ce premier défi n’est pas très compliqué et peut être effectué tous les jours. Il s'agit de faire, le plus fréquemment et régulièrement possible, une liste complète de tous les oiseaux que vous observez de chez vous sous forme de :

- de formulaires Oiseaux des jardins, et dans ce cas pas besoin de code. Si votre inventaire est complet, il est possible de l'indiquer en éditant une donnée du relevé, puis en faisant "Modifier formulaire" et enfin en cliquant sur "Toutes les espèces vues ont été signalées".

- de listes de 5 minutes, intégrant le programme EPOC. Dans ce cas merci d'inscrire "EPOC" en commentaire de la liste et de bien sélectionner le code étude "[Acasa] Confinés mais aux aguets" ; vous pouvez faire autant d'EPOC que vous voulez.

- de listes complètes plus longues, idéalement de 20 minutes au maximum, avec là encore la sélection du code étude "[Acasa] Confinés mais aux aguets".

A partir de ces informations, nous calculerons combien d'espèces d'oiseaux peuvent être inventoriées en France, durant la période de confinement, sans quitter nos domiciles ? Quel sera le maximum en une seule journée ? Combien de données et de listes auront été collectées ? Où est le meilleur spot d'observation ? Il ne fait aucun doute que toutes ces informations amélioreront par ailleurs notre connaissance du calendrier de migration et de reproduction de nombreuses espèces.

Ce programme étant par ailleurs européen, nous pourrons comparer nos résultats avec les pays voisins.

Comment trouver les codes études ?

Sur Faune-France et les Faunes locaux, il est demandé sur la première page, avant de lister les espèces :

http://files.biolovision.net/www.faune-france.org/userfiles/NEws/Web.JPG

Sur NaturaList le Code étude est demandé à la fin du relevé.

http://files.biolovision.net/www.faune-france.org/userfiles/NEws/NaturaList.jpg

posté par Frédéric Malher
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 207

Ligue pour la Protection des Oiseaux Délégation Île-de-France
Visionature
VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2020